Sommaire
Senior Actu

Retraite : dix ans de droits à l’information

Depuis la création du droit à l’information retraite, 10 ans se sont écoulés. Dix ans, pour construire à 35 régimes de retraite obligatoire de base et complémentaire, un véritable service public d’information sur la retraite, information personnelle et gratuite à destination des assurés… Par le GIP Info Retraite*


En 2007, la première campagne du droit à l’information a touché deux générations d’assurés soit près de 1,7 million de personnes.
 
Aujourd’hui, ce sont près de 7 millions de personnes qui reçoivent chaque année, chez elles, un courrier du droit à l’information retraite. Retour sur le chemin parcouru en une décennie
 
1. Des régimes de retraite mobilisés ensemble

Depuis 2003, les régimes se sont associés pour mener en commun et au meilleur coût, les travaux nécessaires pour offrir une information gratuite, précise et personnalisée à leurs assurés.
 
2. Des situations complexes désormais couvertes

De nombreux assurés exclus du droit à l’information à ses débuts se voient maintenant concernés. Par exemple : les assurés ayant déjà fait valoir leur droit à la retraite dans un régime, mais pas dans un autre, les assurés pouvant partir à la retraite plus tôt dans un régime que dans un autre…   
 
3. Davantage de services à la demande disponibles

Aujourd’hui, les assurés peuvent demander auprès de leur régime bon nombre de documents, alors même qu’ils ne font pas partie de la population annuelle concernée par les envois systématiques : relevé de situation individuelle, relevé rectifié, estimation indicative globale après 55 ans, estimation rectifiée. Les assurés peuvent aussi demander via internet un relevé de situation individuelle et l’obtenir en quelques clics. A ce jour, plus d’un million de relevés en ligne ont été déjà réalisés.
 
4. Une information délivrée tout au long de la carrière professionnelle

Depuis 2012, dès l’entrée dans la vie active, les jeunes assurés reçoivent une information générale sur la retraite. Puis, tous les 5 ans à partir de 35 ans, des documents leur permettent de faire le point sur leur carrière. A partir de 45 ans, un entretien individuel – l’entretien information retraite - leur est proposé par leur régime de retraite. Enfin à l’approche du départ, une estimation du montant de leur  future retraite leur est envoyée.
 
5. Un service apprécié, des assurés satisfaits

De plus en plus, le droit à l’information sur la retraite s’inscrit dans le paysage des relations entre les assurés et leurs régimes de retraite. L’intérêt suscité par les documents reçus le prouve. Les régimes de retraite obligatoires offrent ces services personnalisés gratuitement grâce à leurs experts. Ils ont la possibilité d’accéder en direct aux données personnelles de carrière et de les rectifier.
 
6. De futurs services au plus près des besoins des assurés

Bientôt, avec un nouvel outil interactif en ligne, il sera possible d’obtenir en temps réel des estimations, du montant de sa future retraite. Ces estimations s’appuieront non seulement sur les données réelles de carrière détenues par les régimes, mais aussi sur différentes hypothèses de carrière future que les assurés pourront choisir.

*Depuis 2003, le groupement d’intérêt public réunit les 35 organismes de retraite obligatoire, de base et complémentaire. Il coordonne l’action des régimes de retraite dans la mise en place du droit à l’information  retraite.


Publié le Vendredi 11 Octobre 2013 dans la rubrique Retraite | Lu 523 fois