Accueil
La Newsletter ▼
Facebook
Twitter
Rss
 
Retraite

Retraite : de plus en plus de Français partent vivre à l’étranger


Selon une étude effectuée par la Caisse des Français de l'Etranger (CFE)* qui s'appuie sur son fichier représentatif de 80 000 adhérents, le nombre de Français partant vivre leur retraite à l'étranger est en forte augmentation : +13 % sur les cinq dernières années.


Des retraités expatriés de plus en plus jeunes
Cette étude, réalisée fin décembre 2006, fait également ressortir que les retraités expatriés sont de plus en plus jeunes. Ainsi, en 2006, la moyenne d'âge était de 72,12 ans contre 73,06 en 2001.

Selon la CFE, cette baisse de l'âge moyen s'explique par l'arrivée de jeunes retraités qui ont adhéré à cette caisse en 2006 : plus des trois quarts (77%) avaient moins de 70 ans. La Caisse note ainsi que la décision de s'installer à l'étranger semble se prendre de plus en plus tôt, l'âge moyen des nouveaux adhérents étant de 65,23 ans.

L'attrait confirmé du Maroc et l'intérêt croissant pour l'Asie du Sud-est
Si les plus jeunes (64,7ans) choisissent de s'installer en Afrique et si le Maroc reste de façon générale la destination reine pour plus de 18% des adhérents, on observe cependant chez les retraités un changement d'affinité géographique au cours de ces cinq dernières années. Ainsi, l'Asie du Sud-est suscite un intérêt très marqué avec une progression de 170 % pour la Thaïlande, de 291 % pour le Vietnam et de 500 % pour le Cambodge.
Bangkok (Thailande)

En revanche, le continent américain est en net déclin dans le choix des destinations. Au cours des cinq dernières années, on a ainsi enregistré une baisse de 18% pour les Etats-Unis, de 11% pour le Chili et le Mexique. Seul, le Brésil conserve une progression de 7%.

« On peut en déduire que le pouvoir d'achat et la clémence du climat dans le pays d'accueil semblent guider le choix du retraité. Autre constat : les retraités décident de s'expatrier de plus en plus tôt, rassurés, semble-t-il, par la qualité de vie de plus en plus attractive dans les pays en voie de développement » estiment les auteurs de cette étude.

Enfin, « la certitude de continuer à bénéficier d'une protection sociale à la française n'est certainement pas étrangère non seulement à leur désir de s'expatrier mais aussi à leur prise de risque dans le choix de certaines destinations » concluent-ils.

La CFE

*Il s'agit d'un organisme de Sécurité sociale à part entière créé en 1978 pour répondre à la demande spécifique des Français résidant à l'étranger, compte aujourd'hui 80 000 assurés et constitue à ce titre une des bases statistiques les plus intéressantes pour connaître la typologie des expatriés français.

Cette étude est donc fondée sur l'effectif de ses assurés et donne ainsi des indications et des tendances que nul autre organisme ne pourrait diffuser même si elle ne constitue pas une photographie totalement exacte de l'expatriation des Français dans le monde (notamment parce qu'en Europe, la coordination avec le régime de Sécurité sociale exclut la plupart du temps l'adhésion à la CFE).

Pour aller plus loin, lire aussi :
Fermeture du « spot » marocain des retraités européens en camping-car

Lu 33722 fois
Publié le Vendredi 11 Mai 2007





Suivez-nous sur Facebook

Découvrez les 10 articles les plus :

Newsletter : restez informés par email