Sommaire
Senior Actu

Retina France offre un livret pour le dépistage précoce de la DMLA

L’association de patients Retina France, reconnue d’utilité publique, va lancer à partir du 22 mars prochain, un livret bleu comprenant une grille de dépistage pour la Dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA).


A partir du 22 mars 2010, un livret bleu comprenant une grille de dépistage de la DMLA (grille Amsler) sera offert sur simple demande au siège de l'association par le biais du numéro azur mis en place : 0 810 30 20 50 ou via le site internet www.retina.fr ( rubrique « Nous contacter »).

« Le dépistage précoce est crucial pour bénéficier dans certains cas des premières thérapies existantes. Il ne faut donc pas attendre et quelquefois demander un rendez vous en urgence » déclare à cette occasion Jean Jacques Frayssinet, président de Retina France et lui-même malvoyant.

Rappelons que la DMLA touche les sujets âgés de plus de 50 ans et que son incidence augmente avec l'âge, en particulier au-delà de 80 ans. Avec l’allongement de l’espérance de vie, le nombre de cas dans le monde devrait donc, malheureusement, doubler d’ici vingt à trente ans.

Actuellement, la dégénérescence maculaire liée à l'âge touche plus d'un million de personnes en détruisant progressivement le centre de la rétine, appelé macula. Peu à peu la vision des détails, comme le visage d'un proche ou les horaires des transports en commun, disparaît, laissant place petit à petit à l'isolement, la dépression et quelquefois malheureusement au suicide.

L'association Retina France, première association de patients et reconnue d'utilité publique, a décidé d'agir pour aider au dépistage des maladies de la rétine. Elle a obtenu le prix de la transparence financière pour son soutien à la recherche avec vos dons et legs mais souhaite aller encore plus loin en prenant le mal à la source. Depuis plusieurs années elle organise des campagnes de dépistage avec le concours de professionnels de la Basse Vision.

« Même pour voter aux élections régionales, il faudra se faire aider et dévoiler notre vote, c'est vraiment frustrant » confie Martine, malvoyante de 54 ans.


Publié le Jeudi 11 Mars 2010 dans la rubrique Santé | Lu 4070 fois