Sommaire
Senior Actu

République Tchèque – Création d’une commission sur la réforme des retraites


Le Premier ministre tchèque Vladimir Spidla a annoncé le 26 mars la formation d’une commission de réflexion sur la réforme des retraites, dont la composition exacte sera connue à la mi-avril.

Le débat du mois de janvier entre les membres des cinq principales formations politiques n’avait débouché sur aucune décision. Le seul point d’accord était celui de la nécessité de la réforme.

Des membres du gouvernement en place (Freedom-Union DEU) et de l’opposition ODS (civils démocrates) devraient avoir leur place au sein de la commission. Mirek Topolanek, chef de file de l’ODS, a souhaité dépasser les clivages politiques pour s’atteler au projet. Jan Kasal, des chrétiens démocrates (KDU-CSL), a déclaré que le système adopté serait « probablement un mélange des différentes possibilités, car il est difficile d’imaginer une proposition qui satisferait tout le monde ».

Le Premier ministre a cependant précisé qu’il s’agirait d’un système à part entière, et non d’un patchwork. De leur côté, les communistes ont souligné l’importance de fournir une pension minimum qui ne nécessite pas de complément.

Les objectifs de la réforme adoptés en février par le gouvernement serviront de base aux débats de la commission.

L’ensemble de la classe politique tchèque n’exclut pas la possibilité que chaque parti intègre sa propre proposition dans son programme pour les prochaines élections parlementaires.


Publié le Jeudi 1 Avril 2004 dans la rubrique Retraite | Lu 484 fois