Sommaire
Senior Actu

Regrouper ses crédits pour restructurer ses dettes…

Le regroupement de crédits consiste à « restructurer » ses dettes en « fusionnant » plusieurs crédits en cours de remboursement, en les faisant racheter par un établissement financier. Vous aurez ainsi plus qu’un seul et unique prêt à rembourser et vous réglerez, en principe, une mensualité plus faible. Le point avec la Finance pour Tous.


Tous les types de crédits peuvent entrer dans une opération de rachat : crédit immobilier, crédit à la consommation, découvert…
 
Lorsque le regroupement de crédits inclut un ou des prêts immobiliers et un ou des crédits à la consommation, le nouveau crédit sera traité comme un prêt immobilier si la part des crédits immobiliers est supérieure à 60% de l’ensemble des prêts.
 
Sinon, le regroupement de crédit relève des dispositions légales applicables aux crédits à la consommation, avec un délai de rétractation de 14 jours après signature de l’offre de crédit.
 
Les diverses modalités de regroupement de crédits


L’établissement financier peut vous proposer plusieurs solutions pour regrouper vos crédits en cours :

- une mensualité plus faible, mais la durée de remboursement sera plus longue… et le coût global sera plus élevé,
- un taux moins élevé, si les conditions de marché s’y prêtent,
- une mensualité égale ou plus forte afin de réduire la durée du crédit. Ce dernier cas est rare.
 
Quelle que soit la solution adoptée, l'établissement de crédit doit vous remettre un tableau permettant de comparer les caractéristiques financières des crédits en cours qui font l'objet du rachat avec celles de l'opération de regroupement proposée.

Le danger du regroupement de crédits

Le principal danger dans une opération de regroupement de crédits est l’allongement de la durée de remboursement, qui est la contrepartie de l’allègement mensuel de vos échéances actuelles. Cela signifie que le coût total de votre crédit va s’accroitre.
 
Afin de bien attirer votre attention sur ce surcoût, le prêteur doit  vous indiquer formellement si le regroupement se traduit par un allongement de la durée de remboursement et/ou par une augmentation du coût total du crédit.
 
Comment calculer si la proposition de rachat de crédits est intéressante ?

1. Commencez par établir le coût restant dû des crédits faisant l’objet d’un rachat (c’est-à-dire les intérêts qu’il vous reste à rembourser). Pour ce faire, prenez les tableaux d’amortissement ou vos contrats de prêt et multipliez le montant de l’échéance actuelle par le nombre de mois restants jusqu’à la fin du crédit, puis déduisez le capital restant dû au moment de l’opération de rachat. Effectuez cette opération pour chaque crédit. Additionnez les coûts obtenus.

2. Calculez le coût de l’opération de regroupement de crédit. Multipliez le montant de l’échéance proposée par le nombre de mois de ce nouveau prêt et déduisez le capital prêté. Ajoutez les frais de dossier, et vous obtiendrez le coût du nouveau crédit.

3. Comparez le coût total des anciens crédits rachetés avec le coût du nouveau crédit
Si le coût total du nouveau crédit est inférieur aux coûts totaux des anciens crédits, c’est que l’opération de rachat de crédit est financièrement intéressante. Sachez que c’est rarement le cas ! Bien souvent, les emprunteurs qui ont recours à cette formule souhaitent avant tout réduire les mensualités à payer… L’allongement de la durée d’un crédit implique forcément une majoration du coût des intérêts.

www.lafinancepourtous.com


Publié le Jeudi 9 Janvier 2014 dans la rubrique Finances | Lu 819 fois