Sommaire
Senior Actu

Réforme des retraites : l’avis des fonctions dirigeantes, entreprises et collectivités locales

Alors que la réforme des retraites est au cœur de l’actualité, la société SVP, spécialisées dans l’accompagnement opérationnel des décideurs a mené une étude portant sur ce grand chantier lancé par le gouvernement de François Fillon auprès des fonctions dirigeantes, entreprises et collectivités locales, afin de sonder leur opinion quant à l’avenir de leur retraite.


La réforme des retraites est au cœur de l’actualité. Les points phares dont l'âge légal de départ à la retraite porté à 62 ans, l’augmentation de la durée de cotisation, le rapprochement du régime de retraites public / privé.., font l’objet de négociations avec les syndicats.

Autant de sujets qui préoccupent les Français, c’est pourquoi les experts de la société SVP ont décidé de donner la parole aux dirigeants afin de connaître leurs appréhensions et leur position sur le sujet.

Voici donc les principaux résultats de cette enquête : les deux-tiers (64%) des sondés estiment que le montant de leur retraite sera insuffisante pour vivre et une large majorité (86%) des sondés est préoccupée par le montant des futures prestations de retraite, et même les DG sont plutôt inquiets avec 32 %.

Toujours selon ce sondage, parmi les pistes de mesures permettant de retrouver l’équilibre du système de retraite, la plus plébiscitée est l’alignement des conditions public/privé avec plus de 60% d’opinions favorables. La plus contestée par les dirigeants étant l’augmentation de charges salariales avec 75% d’opinions assez ou très défavorables.

A la question sur l’âge de départ à la retraite, un des points principaux de la réforme, 59%, soit plus de la moitié des décideurs interrogés, pensent que la libre appréciation de chacun, avec modulations à la hausse ou à la baisse en cas de prolongement de l’activité ou de départ anticipé est la meilleure solution. Seulement 33% estiment que l’âge doit dépendre des conditions et de la pénibilité de l’emploi.

Plus de 56% sont défavorables à une limite d’âge dans le privé. Plus de 56% estiment l’âge idéal de départ à la retraite à 60 ans et seulement 32% à 65 ans. Quant à la différenciation entre le privé et le public, 55% pensent que l’âge idéal est de 60 ans dans le secteur privé contre 62% pour le public.

Alors que plus de la moitié des sondés se verrait bien prendre leur retraite à 60 ans, ils restent assez pessimistes au vue de la situation actuelle et pensent devoir prendre leur retraite vers 65 ans à plus de 60% pour le privé et 62% pour le public.

Enfin, une grande majorité refuse le cumul emploi-retraite à plus de 62%. A noter toutefois que seuls les DG y sont favorables à 56%.


Publié le Vendredi 25 Juin 2010 dans la rubrique Retraite | Lu 2018 fois