Sommaire
Senior Actu

Reflex retraite : un projet expérimental en Comminges

La ligue de l’enseignement 31, mouvement d’éducation populaire, a développé en Comminges (dans les Pyrénées), un programme expérimental baptisé « Reflex Retraite ». L’idée : accompagner de récents retraités dans de nouveaux projets de vie. Le concept qui concerne une quarantaine de communes, sera lancé en janvier 2011.


Nouvelle étape de la vie (et non des moindres), la retraite peut-être synonyme de nouveaux projets… Mais pas toujours (on constate d’ailleurs une hausse des dépressions et des crises cardiaques chez certains « jeunes retraités »). C'est pourquoi la Ligue de l'enseignement 31 mouvement d'éducation populaire a décidé de lancer en janvier prochain, un projet intitulé Reflex retraite, qui vise à accompagner de récents retraités dans de nouveaux projets de vie.

Ce programme s'inscrit « dans une démarche de prévention des effets du vieillissement en direction des retraités » assure la Ligue de l’enseignement du 31 dans son communiqué. Dans ce contexte, « un groupe d'une vingtaine de personnes nouvellement retraitées, en état de fragilité et sans projet de vie, vont être recrutées sur la base du volontariat pour intégrer des ateliers qui vont leur permettre de se lancer sur des nouveaux projets ».

Une phase de repérage du public susceptible d'être concerné par la démarche est en cours. Ce projet pilote devrait permettre d'apporter des réponses et des alternatives en matière de prévention et de cohésion sociale.

Réflex retraite, est un projet multi-partenarial : le Conseil Général de la Haute-Garonne, La MSA Midi-Pyrénées Sud, le Groupe Mornay, le Groupe Malakoff-Médéric et le Comité Bassin Emploi Comminges. La Communauté de Communes des Trois vallées (Canton d'Aspet), et la Communauté de Communes du Canton de Salies du Salat se sont associées pour accueillir ce projet sur leur territoire (43 communes).


Publié le Lundi 20 Décembre 2010 dans la rubrique Social | Lu 1211 fois