Sommaire
Senior Actu

Réduire les risques de chutes chez les seniors par la prise de vitamine D

Les personnes âgées qui prennent des compléments de vitamine D verraient leurs risques de chute et de fracture diminuer, selon une récente étude australienne dont les résultats viennent de paraître dans la revue spécialisée Journal of the American Geriatrics.


Les chutes chez les personnes âgées ne sont pas rares et peuvent rapidement devenir dramatiques. Une récente étude menée par une équipe de chercheurs australiens dans 149 maisons de retraite, sur 625 résidents qui ne présentaient aucune carence en vitamine D, semble montrer qu’une prise quotidienne de cette vitamine réduise les risques de chute chez ces aînés.

Les participants à cette étude ont été divisés en deux groupes. Pendant une durée de deux ans, le premier s’est vu prescrire quotidiennement de la vitamine D et le second, un placebo. L’ensemble des résidents prenait 600 mg de carbonate de calcium tous les jours. Parallèlement, le personnel des maisons de retraite notait dans un journal de bord, les chutes et les fractures qui survenaient auprès de ces deux groupes testés.

Au démarrage de l’étude, les caractéristiques des deux groupes étaient les mêmes. Après deux ans, une analyse a montré que les patients qui prenaient au moins la moitié des pilules de vitamine D prescrites, présentaient un risque de chute et de fracture plus faible. Comparé au groupe sous placebo, celui qui prenait de la vitamine D avait réduit son risque de chute entre 27 et 37%, selon ces chercheurs australiens.

« Ces résultats appuient l’utilisation d’un apport complémentaire en vitamine D chez les personnes âgées qui résident en maison de retraite » indique le Dr Léon Flicker, responsable de cette étude à l’Université de l’Australie occidentale. « Les seniors peuvent réduire les risques de chute et leurs conséquences, si pendant une durée de deux ans, ils prennent de la vitamine D en complément. Même ceux qui à la base, ne présentent aucune carence de cette vitamine » concluent les chercheurs.

Lorsqu’un senior chute et se brise le col du fémur, plus il est âgé, moins ses chances de survie sont élevées. Ainsi, alors que presque 100% des quinquagénaires s’en remettent et survivent au-delà d’un an, dès que l’on avance en âge, les pourcentages décroissent assez rapidement : de 50 à 70 ans les chances de survie au-delà d’un an sont de 90 à 100%, chez les octogénaires, les pourcentages se situent entre 80 et 90% et pour les personnes de plus de 90 ans, de 70 à 80%.
Réduire les risques de chutes chez les seniors par la prise de vitamine D

La vitamine D

Rappelons que la vitamine D possède une double origine : elle peut provenir d’un apport alimentaire ou être synthétisée par l’organisme au niveau de la peau sous l’action des rayons du soleil ou des ultraviolets.

C’est un nutriment indispensable. Sa fonction essentielle est d'augmenter la capacité d'absorption de l'intestin pour le calcium et le phosphore ce qui permet d'assurer une minéralisation optimale des tissus minéralisés, notamment os, cartilage et dents et de contribuer au maintien des concentrations plasmatiques du calcium et du phosphore. (Source : Afssa)


Publié le Mercredi 23 Novembre 2005 dans la rubrique Santé | Lu 4409 fois