Sommaire
Senior Actu

Réduire le risque des maladies liées à l’âge… dès l’enfance : une thèse surprenante !

Un encadrement et un encouragement appropriés au cours de la petite enfance pourraient diminuer le risque des maladies liées à l'âge et atténuer l'augmentation des coûts de la santé, ont déclaré récemment les lauréats du Prix de recherche Klaus J. Jacobs, Terrie Moffitt et Avshalom Caspi, lors de la remise des prix à l'Université de Zurich.


Terrie Moffitt et Avshalom Caspi sont professeurs en neuropsychologie à l'université de Duke, en Caroline du Nord (Etats-Unis) et au King's College, à Londres. Jusqu'à présent, leurs recherches portaient plus particulièrement sur les conséquences psychiques à long terme des expériences vécues pendant l'enfance.

Ils veulent désormais se concentrer sur les conséquences en matière de santé, a annoncé Terrie Moffitt dans son discours de remerciement. Dans cet esprit, les premières recherches auraient révélé que le stress et les expériences traumatisantes vécus durant l'enfance augmenteraient le risque de souffrir par la suite d'immunodéficience, de problèmes cardio-vasculaires ou de démence liée à l'âge…

Si un rapport entre une enfance sans stress et l'état de santé des personnes âgées était prouvé, l'encadrement et l'encouragement au cours de la petite enfance représenteraient alors la clé de la solution aux problèmes du vieillissement de la population, selon Terrie Moffitt : les maladies liées à l'âge seraient repoussées et la vieillesse ne serait plus marquée par la souffrance. Et, au bout du compte, cela permettrait de freiner l'augmentation des coûts de santé, dont la cause principale est l'allongement de l'espérance de vie…

Le couple de scientifiques américano-britannique s'est vu remettre un montant d'un million de francs suisses par la Fondation Jacobs pour ses recherches sur le développement des enfants et des jeunes.

L'histoire de la Fondation Jacobs

Sise à Zurich, la Fondation Jacobs est une institution privée fondée en 1988 par l'entrepreneur Klaus J. Jacobs. Depuis, la Fondation s'est investie dans le domaine du développement des enfants et des jeunes, et dispose actuellement d'une expérience de plusieurs dizaines d'années dans l'encouragement de la science et de programmes d'intervention concrets, ainsi que de leur mise en oeuvre.


Publié le Jeudi 9 Décembre 2010 dans la rubrique Santé | Lu 2062 fois