Sommaire
Senior Actu

Rançongiciel : les choses à savoir avant de surfer

Parce que les seniors sont parmi les principales victimes des virus et autres arnaques en ligne, le site Internet Service-public.fr fait le point sur l’une des dernières tendances en matière de fraude sur le web : il s’agit des fameux Rançongiciel. Choses à savoir avant de rencontrer le problème…


Rançongiciel : les choses à savoir avant de surfer
Email bizarre avec des pièces jointes ? Clé USB d'origine inconnue ? Programme qui tente de se télécharger automatiquement, etc.

Alors que se propage depuis le 27 juin 2017, un virus informatique malveillant de type rançongiciel –voir définition ci-dessous-, l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (Anssi) vous propose un certain nombre de recommandations qu’il est préférable de suivre à la lettre !
 
En voici les grandes lignes : elles sont valables pour les ordinateurs, les laptops et les tablettes numériques. Toutefois, avant d’entrer dans le vif du sujet, rappelons qu’un rançongiciel (ransomware en anglais) est un type de programme informatique malveillant ayant pour but de vous inciter à payer une rançon en vous bloquant l'accès à vos fichiers : pour faire simple, le virus provoque le chiffrement de toutes vos données. Bref, il prend votre ordinateur et vos données en otage.
 
Il est notamment conseillé aux utilisateurs de :
- de ne pas ouvrir les pièces jointes des messages électroniques suspects (fautes d'orthographes, pièces jointes au nom trop succinct ou trop générique...) ;
- de limiter l’exposition du service de partage de fichiers sur Internet ;
- de se méfier de courriel de type « hameçonnage ciblé » qui personnalise le contenu par rapport à l'environnement de l'utilisateur afin de tromper sa vigilance ;
- de ne pas suivre les liens des messages électroniques suspects et de vérifier la cohérence entre l'adresse affichée dans le contenu et le lien effectif ;
- de ne pas réactiver des fonctionnalités désactivées dans la configuration des logiciels, même si le fichier ouvert y incite par un message particulier.
 
Toutefois, en cas de problème :
- pensez à déconnecter immédiatement du réseau les équipements identifiés comme compromis -il s’agit de bloquer la poursuite du chiffrement et la destruction des documents partagés ;
- sauvegardez les fichiers importants sur des supports amovibles isolés ;
- et surtout… ne payez pas la rançon ! Le règlement ne garantit absolument pas le déchiffrement de vos données et pourrait même compromettre le moyen de paiement utilisé (notamment votre carte bancaire).


Publié le Vendredi 30 Juin 2017 dans la rubrique Internet | Lu 915 fois