Sommaire
Senior Actu

Ralentir le vieillissement cérébral par le biais de la méditation

Selon une récente étude présentée le week dernier à la conférence américaine annuelle de neurologie à Washington, la méditation pourrait entraîner des changements structurels dans certaines régions du cerveau améliorant la concentration et retardant le vieillissement cérébral.


Cette récente étude réalisée par l’Hôpital général du Massachusetts a comparé les cerveaux de vingt Américains pratiquant six heures de méditation bouddhiste hebdomadaire depuis neuf ans en moyenne, avec ceux de quinze autres personnes qui ne méditent pas.

Les cerveaux des participants à cette expérience ont été examinés par le biais d’un IRM (imagerie par résonance magnétique) qui a montré que le cortex cérébral était plus épais chez ceux qui méditaient que chez les autres, a indiqué Sara Lazar, neurologue de l'école de médecine de Harvard en charge de cette étude. Les scientifiques ont aussi découvert que le cortex cérébral était également plus épais chez les personnes plus âgées pratiquant la méditation que chez celles ne la pratiquant pas.

Rappelons que le cerveau est constitué de deux hémisphères qui sont entourés d’une sorte d’écorce formée de substance grise en relation avec le reste du système nerveux : le cortex cérébral. Il s’agit du siège des fonctions cognitives et élaborées comme les émotions, le langage ou la mémoire. Il intervient aussi dans la motricité ou la sensibilité. Son épaisseur (de 3 à 4 mm) devient plus fine avec le vieillissement.

Selon Sara Lazar, « les résultats de l’étude semblent indiquer que la méditation, le yoga ou d'autres formes d'exercice mental similaire peuvent entraîner chez des adultes des modifications de certaines zones du cortex cérébral importantes pour les fonctions cognitives, les émotions et le bien-être ».
Ralentir le vieillissement cérébral par le biais de la méditation


Publié le Mercredi 16 Novembre 2005 dans la rubrique Santé | Lu 3097 fois