Sommaire
Senior Actu

Québec : un quartier de Montréal se mobilise contre l'isolement des seniors

Un projet qui vise à lutter contre l’isolement social des seniors vient d’être présenté au Québec dans le quartier Rosemont (résidence HNA) de Montréal : plus concrètement, il s’agit d’impliquer tout un arrondissement dans la lutte contre la solitude des anciens… De la police aux habitants en passant par les commerçants, tout le monde s’y est mis !


« La naissance de ce projet dans le quartier Rosemont n'est pas le fruit du hasard » remarque le communiqué. Une bonne partie de la population aînée s'y trouve -près de 19 %- un pourcentage plus élevé que la moyenne montréalaise. De surcroît, il s’agit du quartier où l'on retrouve le plus haut pourcentage de seniors vivant seuls (44 % comparativement à 35 % pour l'ensemble de Montréal).

L'objectif d'un tel projet est d'aider les personnes âgées à sortir de leur solitude et de ne pas hésiter à demander de l'aide. Et le communiqué de souligner que « bien souvent les aînés connaissent peu les ressources dans leur communauté, particulièrement lorsqu'ils sont isolés ».

Plusieurs personnes âgées sont victimes de différentes formes d'abus, que ce soit financier, physique, sexuel, psychologique ou encore, victimes de négligence. Trop souvent, elles hésitent à dénoncer par crainte de représailles, par honte ou encore en raison de la complexité du système judiciaire.

« Le programme de prévention lancé aujourd'hui par le Service de police de la Ville de Montréal et ses partenaires répond aux demandes faites par les aînés et leurs proches lors de la consultation publique sur leurs conditions de vie. Il s'agit d'une excellente initiative qui permettra d'accroître la sécurité du quartier Rosemont et d'inciter les aînés à dénoncer les abus commis à leur égard, ce qui contribuera par le fait même à briser leur isolement. Le programme aura non seulement des incidences positives pour les aînés, mais également pour toute la communauté », a déclaré madame Marguerite Blais, ministre responsable des Aînés.

Le projet fait en sorte que des cadets policiers, des policiers, des agents du milieu sont allés sur le terrain, là où se trouvent les personnes âgées pour informer celles qui sont seules, des ressources existantes dans le quartier. Ces dernières se sont vu remettre le numéro d'un intervenant du milieu, qui peut les orienter vers les bonnes ressources...

A noter également que tous les commerçants du secteur ont été approchés et sensibilisés à la cause senior. Dépanneurs du coin, salons de coiffure, salles de bingo, églises, tous ont été rencontrés et disposent de cartons d'information à remettre à leur clientèle aînée. « Les grandes enseignes commerciales du quartier croient aussi à l'importance, à l'urgence du projet » précise encore le communiqué.

« Notre administration salue la mise sur pied de cette excellente initiative qui contribuera à maintenir ou à accroître le sentiment de sécurité auprès d'une clientèle particulièrement vulnérable, nos aînés. Je veux aussi souligner la qualité de l'implication des partenaires et des citoyens qui assureront le succès de ce projet. Je leur souhaite tout le succès qu'ils méritent », a souligné M. Dauphin, vice-président du comité exécutif et président de la Commission de la sécurité publique.

M. Jacques Brosseau, directeur du Carrefour Montrose, a pour sa part, insisté sur l'importante place qui revient à nos aînés dans la société : « Notre leitmotiv a toujours été l'action par et pour les aînés. Notre défi est d'en rejoindre le maximum afin de les inciter à reprendre une part active dans la communauté. Leur expertise est une richesse que nous ne pouvons pas nous permettre de gaspiller. Leurs connaissances sont un trésor à transmettre aux autres générations ».

« Dans cette même perspective et afin de faire en sorte que les seniors du quartier soient épanouis et entourés des ressources adaptées à leurs besoins, « nous avons entrepris une démarche de dépistages des aînés qui vivent seuls, des aînés qui ne sont pas entrés dans le système », remarque encore le commandant Bourdages du Service de police de la Ville de Montréal. Nous avons fait une tournée de tous les endroits qu'ils peuvent fréquenter. Avec la collaboration des nombreux partenaires, nous nous sommes donné les moyens d'aider les aînés de notre quartier ».


Publié le Mercredi 11 Juin 2008 dans la rubrique Divers | Lu 6566 fois