Sommaire
Senior Actu

Québec : plus on vieillit, plus on est heureux… de vieillir !

Plus on est vieux et moins on a peur de vieillir, indique un récent sondage* réalisé pour le compte de l'Association québécoise d'établissements de santé et de services sociaux (AQESSS)** et publié récemment chez nos cousins québécois. Ainsi, 40% des Québécois âgés de 65 ans et plus n'ont pas du tout peur de vieillir alors que ce pourcentage tombe à 25% lorsque l'on considère l'ensemble des répondants.


Dans le cadre du colloque « Vieillir c'est vivre », organisé lundi et mardi dernier à Montréal (Canada), l'association a voulu connaître les perceptions et les attitudes des Québécois face à leur propre vieillissement et ainsi, mieux comprendre la direction que doit prendre le réseau de la santé et des services sociaux et ses partenaires.

« Les Québécois semblent envisager de vieillir avec une certaine sérénité et un certain optimisme. Cependant, la crainte de la maladie et de la perte d'autonomie est omniprésente », a affirmé Alain Giguère, président de CROP, devant un parterre réunissant des intervenants du réseau de la santé et des services sociaux, du milieu municipal, des secteurs communautaire et privé.

Le sondage révèle que 79% ont beaucoup ou assez peur de la maladie et de la perte d'autonomie. À l'opposé, avoir l'air vieux (33%) ou ne plus avoir de relations sexuelles (24%) ne semble pas faire peur aux Québécois. Lorsqu'on demande aux répondants d'imaginer leur vie à 75 ans, la majorité (56%) se voit entourée de parents ou d'amis, la moitié (51%) se voit à l'aise financièrement et 47% en santé. Dans ces trois cas, plus on est vieux, plus on répond positivement. Ainsi, les 65 ans et plus croient à 72% qu'ils seront entourés de parents ou d'amis, 67% se voient à l'aise financièrement et 58% en santé.

En moyenne, les répondants se considèrent « vieux » à 72 ans. Toutefois, l'âge perçu de la vieillesse augmente en vieillissant. Ainsi, les répondants de 65 ans se considèrent « vieux » à 80 ans tandis que les 18-34 ans croient qu'ils seront « vieux » lorsqu'ils atteindront 60 ans.

Ce sondage s'inscrit dans les travaux que mène l'AQESSS depuis plusieurs mois sur le phénomène du vieillissement. « Le vieillissement de la population n'est pas une affaire exclusive au réseau de la santé et des services sociaux. Nous convions le Québec tout entier - le citoyen d'abord, les municipalités, le milieu communautaire, le milieu des affaires et l'État - à relever ce défi de taille », a déclaré à cette occasion Lise Denis, directrice générale de l'AQESSS.

*Le sondage web CROP-AQESSS a été réalisé auprès de 1000 Québécois âgés de 18 ans et plus du 18 au 22 avril 2012.
**L'Association québécoise d'établissements de santé et de services sociaux regroupe 129 membres, soit les 93 centres de santé et de services sociaux (CSSS), les centres hospitaliers universitaires, les centres hospitaliers affiliés, les instituts universitaires et des établissements et CHSLD à vocation unique.


Publié le Vendredi 11 Mai 2012 dans la rubrique Bien-être | Lu 1892 fois