Sommaire
Senior Actu

Quatre règles simples pour vivre une quinzaine d’années supplémentaires

Une récente étude réalisée par la très sérieuse université de Cambridge (Angleterre) montre que le style de vie, et plus particulièrement quatre comportements bien précis peuvent augmenter de quatorze ans l’espérance de vie moyenne. Des exercices physiques réguliers, cinq portions de fruits et légumes par jour, pas de cigarettes et une consommation modérée d’alcool améliorent ainsi vos chances de vivre plus longtemps.


Cette étude, dirigée par le Dr Kay-Tee Khaw de l’Institut de santé publique de l’Université de Cambridge montre donc que les individus qui pratiquent une activité physique régulière, qui consomment cinq fruits et légumes par jour, qui ne fument pas et qui boivent de l’alcool modérément voient leur espérance de vie s’allonger de quatorze en moyenne !

De quoi réviser ses comportements…

Ce n’est plus un secret pour personne. On sait que nos comportements et nos modes de vie ont une réelle influence sur notre santé et notre longévité. On sait que le tabac tue. On sait qu’il ne faut pas consommer d’alcool avec exagération. On sait qu’il faut pratiquer régulièrement des exercices physiques. On sait qu’il faut manger des fruits et des légumes tous les jours. On sait tout ça. Mais jusqu’à maintenant, ce que l’on ne savait pas, c’était combien de « temps de vie en plus » on pouvait conquérir en respectant ces quatre règles de vie simples mais pas toujours faciles à appliquer au quotidien.

C’est donc, ce qu’ont recherché les scientifiques de l’Université de Cambridge. Ainsi, de 1993 à 1997, ces derniers ont étudié les réponses aux questionnaires -qui les consultaient sur leurs modes de vie- de plus de 20.000 hommes et femmes âgés de 45 à 79 ans. .../...
Quatre règles simples pour vivre une quinzaine d’années supplémentaires

En fonction de leurs réponses, ils leur ont attribué des scores allant de 0 à 4. Un (bon) point leur était accordé pour le fait de ne pas fumer, un autre pour le fait de boire modérément de l’alcool, encore un autre pour la consommation quotidienne de fruits et légumes et un dernier pour la pratique d’une activité physique régulière. Ensuite, pendant une période de onze années –jusqu’en 2006-, les chercheurs ont répertorié le nombre de décès enregistrés au sein de ce groupe.

Après avoir tenu compte du facteur « âge », les chercheurs ont découvert que ceux qui avaient un score de 0 (qui ne respectaient aucun des comportements) courraient quatre fois plus de risques de décéder par rapport à ceux qui atteignaient un total de 4 (qui respectaient donc les quatre principes).

Les spécialistes ont également identifié qu’une personne ayant un score de 0 courre le même risque de mourir qu’une autre qui est quatorze ans plus âgée mais qui atteint le score de 4, et ce, quelque soit sa classe sociale ou son indice de masse corporelle.

Ces données doivent maintenant être confirmées sur d’autres populations et en testant d’autres facteurs ou comportements positifs. Cependant, « les résultats de l'étude suggèrent fortement que ces quatre changements de mode de vie, facilement réalisables, pourraient conduire à une amélioration effective de la santé des seniors de cinquante ans ou plus » concluent les scientifiques… A bon entendeur…

Cette étude a été publiée dans la revue spécialisée PLoS Medicine éditée par la Public Library of Science.


Publié le Lundi 14 Janvier 2008 dans la rubrique Bien-être | Lu 7388 fois