Sommaire
Senior Actu

Quantacoeur : un complément alimentaire pour le bon fonctionnement cardiovasculaire

Le laboratoire Phytoquant vient d’annoncer le lancement d’une nouvelle formule de son complément alimentaire Quantacoeur, qui a pour but de favoriser la prévention cardio-vasculaire.


« Les principaux produits naturels connus pour nourrir le myocarde et renforcer sa fonction ont été utilisés dans la nouvelle formule du Quantacoeur » affirme le laboratoire dans son communiqué qui précise par ailleurs que ce complément alimentaire a une action « sur la fonction cardiaque » et « participe à la prévention cardio-vasculaire ».

Composée d’éléments 100% naturels, ce nouveau produit nourrit « les muscles et plus particulièrement le muscle cardiaque et favorise son bon fonctionnement tout en participant à sa protection vis-à-vis des agressions extérieures (médicaments cardiotoxiques, reprise d’activité sportive, stress et palpitations …) » remarque encore le laboratoire.

Toujours selon le communiqué, ce complément alimentaire est « conseillé pour les « patients à risque » et participe aussi en complément d’une hygiène de vie saine, à un meilleur dynamisme général ». Plus concrètement, ce produit associe dans une même gélule 40 mg de Coenzyme Q10, 150 mg de L Carnitine, des plantes à tropisme cardiaque (Aubepine et Olivier), du magnésium et des vitamines C et E d’origine naturelle.

Liste des ingrédients par gélule
L-Carnitine 150 mg
Aubépine fleurs extrait sec 100 mg
Acérola fruits extrait sec 100 mg titré en Vit. C à 20 % soit teneur en vit C 20 mg (soit 33 % des AJR)
Magnésium marin 82.5 mg soit 47,25 mg de magnésium élément (soit 16 % des AJR)
Olivier feuilles extrait sec 50 mg
Coenzyme Q10 40 mg
Vitamine E naturelle 2.5 mg (soit 25% des AJR)
Gélatine alimentaire 75 mg

Prise conseillée de 2 à 4 gélules par jour. Boite de 60 gélules sous blister.
Prix public : 37,50 euros ou 95 euros les 3 boites
Téléphone vert lecteurs : 0805 11 03 27
NB : ce produit sera employé avec prudence chez un patient sous Sintrom
Quantacoeur : un complément alimentaire pour le bon fonctionnement cardiovasculaire

Un arrêt cardiaque, c'est quoi ? :

Chaque année en France, selon l’Inserm, 40.000 à 60.000 personnes (150 par jour en moyenne) décèdent suite à un arrêt cardiaque extrahospitalier. Cela correspond à la seconde cause de décès en France après le cancer.

L'arrêt cardiaque inopiné est principalement causé par un trouble du rythme cardiaque appelé fibrillation ventriculaire qui peut aussi bien survenir sur un coeur sain que sur un coeur malade : le coeur ne se contracte plus normalement mais se met brutalement à vibrer - à fibriller, ne permettant plus d'envoyer du sang oxygéné à tous les organes et entraînant donc la mort en quelques minutes.

La fibrillation est réversible si un massage cardiaque est effectué avec une ventilation artificielle et si un choc électrique est administré très rapidement. On estime ainsi que 3.000 à 4.000 vies pourraient être sauvées chaque année en France. Par ailleurs, le taux de survie à un arrêt cardiaque est quatre à cinq fois plus élevé dans les pays dont les lieux publics sont équipés de défibrillateurs automatisés externes et la population formée aux gestes qui sauvent.

Pour cette raison, le décret de mai 2007 autorise l'utilisation par le public de défibrillateurs automatiques afin que le premier témoin, quelle que soit sa compétence, et sans formation préalable délivre le plus tôt possible un choc électrique externe pouvant sauver une vie.


Publié le Jeudi 11 Mars 2010 dans la rubrique Bien-être | Lu 4193 fois