Sommaire
Senior Actu

Pulnoy : un projet urbain pour tous les âges de la vie

Grâce à l’action conjuguée du maire de la ville de Pulnoy (proche de Nancy), du conseiller général et du vice-président de l’agglomération, les collectivités locales se sont mobilisées pour mettre en œuvre la construction de quartiers d’habitation où règne la proximité intergénérationnelle. Détails.


La petite ville de Pulnoy (4.700 habitants), située à l’est de Nancy mérite bien que l’on s’y attarde un peu. En effet, comme le souligne un récent document de la Fondation de France, la Zone d’aménagement concerté des Sables y a été conçue « comme un véritable projet urbain pour tous les âges de la vie ».

Plus concrètement, ce projet urbain s’articule autour d’un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD), d’un Cantou pour les personnes désorientées (Alzheimer et pathologies neurodégénératives), d’un accueil de jour, d’un centre d’animation pour seniors, de pavillons adaptés, d’une résidence avec services mais aussi de logements sociaux en habitat collectif, de pavillons privés, de commerces et une crèche. Bref, un véritable lieu de vie où l’on privilégie la proximité intergénérationnelle

L’aménagement de cet espace a été pensé de manière à créer des espaces de vie bien définis où les personnes âgées se sentent en sécurité et au calme ; toutefois, ces espaces de vie restent perméables à d’autres populations qui peuvent donc les traverser, les fréquenter et ainsi constituer du mouvement et de l’animation urbaine. .../...
Pulnoy : un projet urbain pour tous les âges de la vie

Juste à côté de la piste cyclable et du jardin d’enfants, les jardins de la maison de retraite et du Cantou par exemple sont ainsi ouverts au public à certains heures de la journée ce qui permet à des personnes âgées hébergées dans l’EHPAD de continuer à participer à des activités avec leurs amis hébergés, soit dans les logements adaptés proches, soit dans le reste de la ville.

De la même manière, le centre d’animation communale qui accueille le Club des anciens de la ville par son intégration architecturale à l’EHPAD, permet aux personnes en établissement de continuer à voir et échanger avec leurs amis et garantit d’une certaine manière le maintien du lien social malgré la dépendance.

L’organisation des circulations dans le quartier a permis de réduire le trafic automobile devant les maisons adaptées pour personnes âgées par la mise en place d’une desserte en impasse tout en favorisant en revanche une circulation piétonne et cyclable directe vers le centre-ville et ses commerces.

L’intérêt de ce projet réside dans le fait qu’il présente sur une même zone l’ensemble de l’éventail d’hébergements et de services qui peut être proposé aux seniors et aux personnes âgées quelles que soient leur degré de dépendance mais aussi leurs situations sociales et financières. Pour les seniors plus autonomes et aux revenus modestes, il peut leur être proposé des logements adaptés en HLM collectif ou en pavillon. Pour ceux qui disposent d’un patrimoine ou de revenus plus élevés, la résidence avec services en copropriété peut être une bonne solution.

Enfin, pour les personnes très dépendantes, l’EHPAD est à même de les accueillir. Il est à noter que toute cette offre graduée d’hébergements et de services à domicile fonctionne étroitement en réseau avec l’EHPAD et le centre d’animation qui peut permettre à toutes les personnes âgées de prendre des repas à sa cafétéria, de disposer du service de repas à domicile ou de services de soins à la carte. Contrairement à beaucoup de maisons de retraite, celui-ci est véritablement ouvert sur la ville et rayonne sur le territoire environnant.

Source : Fondation de France et Fédération Nationale des Agences d’Urbanisme


Publié le Vendredi 30 Novembre 2007 dans la rubrique Habitat | Lu 9693 fois