Sommaire
Senior Actu

Psoriasis : sensibiliser pour combattre les idées recues

Au vu des résultats de l’enquête « Regards croisés » qui ont révélé certaines des idées reçues sur le psoriasis, France psoriasis et Novartis ont décidé d’unir leurs forces pour créer une campagne d’information originale pour enfin rompre avec ces préjugés encore trop nombreux. Le résultat ? « Scènes d’un pso, Scènes d’impro » !


« Scènes d'un pso, Scènes d’impro » a pour mission de mettre en lumière les nombreuses idées reçues autour de la maladie et de libérer la parole afin d'aider les patients à rompre le cercle de l'isolement. Dans la pratique, cette campagne repose sur des soirées d’information sous forme d’improvisation ouvertes à tous, pendant lesquelles des comédiens proposent une série de saynètes qui retracent avec humour des situations du quotidien.   
 
Pour mettre au point le déroulé des soirées, les deux auteurs, Laëtitia Grimaldi et Claire Godart de la Compagnie Not Me Tender Again, ont au cours d’ateliers dédiés, écouté des patients évoquer leurs symptômes, les discriminations dont ils faisaient l'objet, les contraintes liées à leurs soins quotidiens, les répercussions de la maladie sur leur vie professionnelle et personnelle ainsi que leur relation avec leur dermatologue.
 
Les huit saynètes qu’elles ont ensuite élaborées permettent de faire entendre les mots et les maux des patients avec empathie et humour. Ainsi quatre comédiens, avec la complicité de dermatologues, jouent des situations où les patients sont confrontés au regard des autres ou encore à l'intrusion de ce « tiers indésirable », le psoriasis, dans leur vie quotidienne.
 
« Nous avons axé l'écriture de ces saynètes sur le ressenti des patients, mais aussi sur leurs interactions avec les autres : proches, inconnus et corps médical » indique Claire Godart, elle-même atteinte de psoriasis. Les auteurs ont joué la carte de l'interactivité avec le public, qui est invité à transmettre des éléments aux comédiens afin de guider leurs improvisations. L’humour lié au concept même de l’improvisation, permet de dédramatiser le sujet tout en véhiculant avec force des messages essentiels sur la maladie.
 
« La compagnie Not Me Tender Again a l'intelligence de nous proposer une interprétation très juste de ce que nous vivons avec ce psoriasis : nous devons chaque jour improviser et nous adapter que ce soit dans notre vie personnelle, professionnelle et sociale tout en faisant face aux idées reçues dont nous sommes victimes » indique de son côté Mélanie Aubin, chargée de projet et de communication à l’association France Psoriasis.                
 
Les thèmes abordés dans « Scènes d’un pso, Scènes d’impro »
NON Le psoriasis n’est pas contagieux
OUI Le psoriasis est une maladie chronique
OUI Le psoriasis est une maladie douloureuse qui impacte la qualité de vie du patient
NON Le psoriasis n’est pas une maladie psychologique
OUI Il y a autant de psoriasis que de patients
OUI Le parcours de soin est un véritable périple 
 
À l'issue de la soirée, le public, les comédiens et les professionnels de santé impliqués sont invités à échanger. 


Publié le Mercredi 27 Juillet 2016 dans la rubrique Santé | Lu 1195 fois