Sommaire
Senior Actu

Proxima Mobile : un portail sur téléphone mobile dédié –entre autres- aux seniors

La secrétaire d'Etat au numérique, Nathalie Kosciusko-Morizet, va présenter ce matin dans le cadre du Salon des Seniors qui se tient actuellement à la Porte de Versailles, Proxima Mobile, un portail internet de services publics de proximité sur téléphone mobile dédié en partie, aux seniors. Une initiative unique en Europe.


Coordonné par la Délégation aux Usages d'Internet (DUI), Proxima Mobile s’annonce comme le premier portail de services publics de proximité et de services d'intérêt général sur téléphone mobile.

Plus concrètement, cette initiative qui se veut « unique en Europe » illustre deux objectifs du Plan France Numérique 2012 : la réduction de la fracture numérique générationnelle et le développement de nouveaux contenus et usages pour permettre à la France de prendre développer un écosystème innovant dans le domaine des services à haute valeur ajoutée sur mobiles.

Pratiquement, ce portail va être conçu de manière à faciliter le quotidien de l’ensemble des citoyens par catégorie de public. Dans cet esprit, Proxima Mobile va allier ergonomie, accessibilité pour tous et fiabilité des informations et services mis en ligne.

Ce projet prévoit en particulier le développement d'un important volet dédié aux seniors. Au programme : géolocalisation des services publics les plus proches (hôpitaux, bureaux de poste, CPAM…) et démarches en lignes, accès aux informations médicales ou sanitaires (notices de médicaments, allergènes présents sur des produits de grande consommation), réception d’alertes météorologiques personnalisées en temps réel ou encore services à la personne… Dès la fin de l’année 2009, précise le communiqué, « un bouquet de 50 services de proximité sera disponible et ce portail devrait réunir un million d’utilisateurs d’ici à la fin 2010 ».

Un beau projet. Toutefois, comme le souligne une étude du Credoc publiée en novembre 2008, « seuls 7% des possesseurs d'un téléphone mobile l'utilisent pour naviguer sur internet », tandis que « presque aucune personne de plus de 60 ans ne s'y risque » (2% pour les 60-69 ans, 0% pour 70 ans et plus) ! Par ailleurs, seul un tiers (37%) des personnes âgées de 70 ans et plus possèdent un mobile… Sur le front des seniors connectés, la France accuse donc un vrai retard par rapport à ses voisins européens.

Pourtant, le développement des usages des technologies de l’information et de la communication (TIC) s'affirme comme un véritable levier d’amélioration de la qualité de vie des aînés. Ces technologies peuvent en effet aider au maintien du lien social, leur permettre des gains en autonomie ou encore favoriser la réduction des dépenses de santé.

Ce sera donc, probablement, un service qui sera utilisé par les seniors de demain ou ceux d’après-demain…


Publié le Vendredi 27 Mars 2009 dans la rubrique Internet | Lu 7546 fois