Sommaire
Senior Actu

Problème d'audition : agir sans tarder avec Pro Senectute

Les seniors atteints de perte auditive attendent souvent de nombreuses années avant de la traiter et de s’équiper. Dans ce contexte, l’association suisse Pro Senectute a lancé l’année dernière une campagne de communication intitulée « Entendez-vous la vie ? ». Elle entame en 2017 sa deuxième saison et invite les personnes concernées à agir suffisamment tôt.


Problème d'audition : agir sans tarder avec Pro Senectute
Vous comprenez mal ce qu'on vous dit ? Vous ne parvenez pas bien à suivre une conversation à plusieurs ? Vous avez besoin de demander à vos proches de répéter continuellement ? Vous montez souvent le son de la télévision ? Vous pensez devoir vous équiper d'un appareil auditif ?
 
Pour les seniors et les ainés, avoir une bonne ouïe est primordial pour rester mobiles, autonomes et avoir une vie sociale « normale ». Une récente étude helvétique commandée par Pro Senectute révèle toutefois que près de la moitié des seniors atteints d’une perte auditive ne la traitent pas. Contrairement à la vue, on se préoccupe peu de l’audition… Pourtant un sens à part entière !  
 
De fait, selon cette étude suisse, seule une petite partie de ces sondés porte régulièrement une prothèse auditive. Comme le rappelle Philippe Metzger, audioprothésiste, « l’intégration de la technologie numérique a révolutionné les prothèses auditives. Il est désormais possible de développer la compréhension de la parole en toute circonstance et surtout, d’adapter l’apport de la prothèse au besoin de chaque patient. Il faut rappeler que la perception sensorielle auditive est une caractéristique propre à chacun ».
 
Dans son actuelle campagne de sensibilisation, l’association suisse invite donc les seniors à se pencher sur la question et surtout, à agir rapidement en cas de perte auditive ! L’étude montre que de nombreuses personnes concernées attendent trop longtemps avant de traiter leurs problèmes auditifs. De fait, on estime qu’il s’écoule en moyenne sept à dix ans entre les premiers soupçons et la prise en charge effective !
 
Or, il faut savoir que plus l’on repousse, plus il est difficile de trouver l’appareil auditif qui convient à vos besoins et de l’adapter correctement à votre ouïe. En fait, plus le temps passe, plus le cerveau oublie le sens des signaux acoustiques ; et à force, il ne parvient alors plus à interpréter les bruits.
 
Ainsi, les problèmes auditifs ne doivent pas être négligés. Ces derniers peuvent entrainer un sentiment de perte, d’angoisse et de dépression. L’isolement qui en découle peut fortement nuire à la qualité de vie, voire même être dangereux, tout particulièrement pour les personnes âgées.
 
Selon de récentes études, les pertes d’audition peuvent provoquer un stress permanent et des symptômes tels qu’une élévation de la pression artérielle chez les seniors. On constate également que les malentendants âgés sont plus souvent victimes de chutes.
 
Souvent, ces personnes se replient sur elles-mêmes, fatiguées des quiproquos incessants et de la nécessité de toujours demander aux interlocuteurs de répéter leurs propos lorsqu’elles tentent de communiquer. Or, l’isolement favorise le vieillissement des neurones car ces dernières sont moins sollicitées, ce qui diminue les capacités cognitives et favoriserait même l’apparition de maladies comme Alzheimer.
 
« Il devient urgent de démocratiser l’accès aux audioprothèses. Cela passe par la réduction du coût à la charge du patient et par l’entrée de nouveaux acteurs sur le marché » conclut Jean-Pierre Champion, directeur général de Krys Group.


Publié le Mardi 22 Août 2017 dans la rubrique Bien-être | Lu 407 fois