Sommaire
Senior Actu

Prix Chronos de littérature 2015 : les résultats de la 20ème édition

La remise des récompenses de la 20ème édition du Prix Chronos de littérature sur le thème « Grandir, c’est vieillir ; vieillir c’est grandir » a eu lieu récemment à Paris, au sein du ministère de la Santé. Une première ! De plus, cette année, les résultats ont été annoncés en présence de Laurence Rossignol, secrétaire d’État chargée de la Famille, des Personnes âgées et de l’Autonomie. Une belle reconnaissance pour un Prix qui le mérite !


Prix Chronos de littérature 2015 : les résultats de la 20ème édition
Rappelons que l’objectif du Prix Chronos est de faire réfléchir les jurés et en particulier les jeunes, à la valeur de tous les âges de la vie en leur faisant découvrir que : « Grandir, c'est vieillir et vieillir, c'est grandir ».
 
De fait, tous les albums et romans des sélections concernent le vieillissement, les relations entre les générations, la transmission des savoirs, la mort, la maladie d’Alzheimer, les secrets de famille, bref le parcours de vie...
 
Sujets délicats, mais le succès de cette démarche en valide la pertinence. Les témoignages des enseignants et des familles soulignent que les jeunes jurés, depuis la maternelle jusqu'aux lycéens, sont passionnés par cette réflexion sur le parcours de vie, en dépit des nombreux tabous qui entourent ces sujets (voir encadré ci-dessous)
 
De plus, le vote est individuel : les jurés disposent ainsi de carte d'électeur et de nombreux bureaux de vote ont été organisés en mairie et dans les établissements scolaires, suscitant aussi des rencontres intergénérationnelles.
 
Enfin, grâce à la médiation des livres des sélections du Prix Chronos, plusieurs approches complémentaires deviennent possibles estiment les organisateurs : l’apprivoisement de thèmes "tabous" comme le vieillissement, le parcours de vie... ; le développement des solidarités intergénérationnelles ; la découverte de la citoyenneté avec le vote à bulletin secret ; et en plus, le développement du goût de la lecture chez les jeunes.
 
Depuis sa création en 1996, plus de 500.000 jeunes ont été jurés du Prix Chronos, désormais porté par l’Uniopss (organisateur de la Semaine Bleue). A noter aussi que le nombre de rencontres de groupes de jeunes lecteurs avec des personnes âgées est nette augmentation. Une très bonne chose. En effet, ces échanges avec, comme médiateur les livres, développent et renforcent le goût de la lecture, la découverte du parcours de vie et les solidarités intergénérationnelles.
 
Ces auteurs et illustrateurs, par leur talent ont osé et su traiter du parcours de vie, de la naissance à la mort ; sujet qui fait si peur aux adultes. Ils ont su séduire ces milliers de jeunes à la grande surprise parfois de leurs parents ! Bravo et félicitations aux enfants, aux auteurs et illustrateurs à toutes les équipes pédagogiques à l’oeuvre dans ce tissage de « la solidarité qui ne se décrète pas mais se construit » selon les propos clairvoyants de Geneviève Laroque, feu la Présidente de la FNG. Rendez-vous pour le prochain Prix Chronos, qui commencera dès la rentrée scolaire !

​Témoignage de Mathilde, 20 ans aujourd’hui. Membre du jury du Prix Chronos en 2001

En CP, j’ai eu la chance de participer au Prix Chronos. Toute l’année, nous avions eu des activités avec des personnes âgées. Nous  allions rencontrer les résidents d’une maison de retraite et des mamies lectrices étaient venues nous lire les livres sélectionnés par le Prix.
 
Je garde un excellent souvenir de ces moments de lecture, de la découverte de nouvelles histoires, de la patience et de la gentillesse de ces retraitées : elles nous aidaient à comprendre et en plus, on pouvait poser plein de questions. Mais c’est surtout le vote qui m’a beaucoup impressionné. Il se déroulait dans un lieu historique, à la Mairie, avec de vraies urnes et de vrais isoloirs. Plusieurs écoles de Dijon participaient au prix, dont des classes d’enfants handicapés. Nous avions eu un goûter tous ensemble à l’issu du vote.
 
Je ne me souviens plus du livre primé, mais un m’avait particulièrement plu. L’histoire d’Apoutsiak, un petit esquimau. J’étais très fière d’avoir participé au Prix Chronos. D’ailleurs, j’ai gardé le diplôme de membre de jury que nous avions reçu. J’aimais déjà beaucoup lire à l’époque mais le Prix Chronos a été l’occasion de découvrir des livres que je n’aurai pas forcément choisi, avec des sujets parfois difficiles, comme la mort, la solitude ou la vieillesse.
 
Et quand on est petit, nos parents ont parfois peur ou ne savent pas comment aborder ces thèmes. Avec un livre, une histoire, c’est plus facile. D’une certaine façon, le Prix Chronos, nous a aidés à devenir plus grands. Je souhaite que beaucoup d’enfants puissent encore profiter longtemps de beaux moments comme ceux que j’ai vécus avec ces histoires et comme vous le vivez aujourd’hui.

​Découvrez six lauréats de cette édition 2015 du Prix Chronos

Catégorie Maternelle / CP

Lola, Olivier Douzou, Editions du Rouergue
Le vieux-vieux monsieur du 33e étage, Coralie Saudo, Raphaëlle Michaud, Editions Pour Penser
Le petit rien d'Augustin, Béatrice Gernot et Clothilde Delacroix, éditions Alice Jeunesse
Le Temps est un drôle de bonhomme, Laurence Pérouème, Alexandra Luchie naïve livres
 
Catégorie CE1 / CE2

Bigoudi, Delphine Perret, Sébastien Mourrain, Editions Les fourmis rouges
Le secret de Madame Tannenbaum, Amélie Billon-Le Guennec, Editions Des ronds dans l'O
Le Châle de grand-mère, Joanna Hellgren, Asa Lind, Editions Cambourakis
J'ai laissé mon âme au vent, Roxane Marie Galliez, Eric Puybaret, Editions De La Martinière Jeunesse
 
Catégorie CM1 / CM2

Toute seule dans la nuit, Sandrine Beau, Eva Chatelain, Editions Alice
Il s'appelait comme moi, Jeanne Taboni Misérazzi, Editions Millefeuille
L'arbre à l'envers, Pauline Alphen, Editions Hachette
 
Catégorie 6e / 5e

La fille qui n’aimait pas les fins, Yaël Hassan, Matt7ieu Radenac, Editions Syros
Coups tordus et traits de génie, Emilie Fort-Ortet, Laurent Join, editions Oskar
Je lui ai promis, Philippe Barbeau, Oskar
Azurane, Naök Feillet, Editions Oskar
 
Catégorie 4e / 3e
Le fantôme de Dublin, Olivier Larizza, Editions Oskar
3 femmes et un fantôme, Roddy Doyle, Editions Flammarion
Mon été mortel, Jack Gantos, Editions Les grandes personnes
 
Catégorie Lycéens, 20 ans et plus
Le murmure des attentes, Philippe Nonie, Editions Lucane
Mémé, Philippe Torreton, Editions l’iconoclaste
Les voyages de Daniel Ascher, Déborah Lévy-Bertherat, Editions Rivages
Un jour je m’en irai sans avoir tout dit, Jean d’Ormesson, Editions Robert Laffont 


Publié le Vendredi 26 Juin 2015 dans la rubrique Culture | Lu 1287 fois