Sommaire
Senior Actu

Prévention et aide à distance en santé : lancement d'un label qualité

Avec le développement exponentiel d’Internet et la multiplication des sites de prévention et d’aide à distance en santé, pas toujours facile de s’y retrouver, et notamment d’identifier les sites véritablement sérieux et fiables. Dans ce contexte, et afin de rassurer les internautes, l’Inpes vient de lancer « le premier label qualité de l’aide à distance en santé ».


Prévention et aide à distance en santé : lancement d'un label qualité
Arrêter de fumer ? Sentiment de solitude et d’isolement ? Pourquoi mettre un préservatif ? Arrêter le jeu ? Il existe désormais des aides à distance en santé dans tous les domaines. De fait, aujourd’hui dans l’Hexagone, on peut décrocher son téléphone ou surfer sur Internet pour obtenir un soutien, une orientation ou des réponses aux questions que l’on se pose dans la plupart des problèmes relatifs à la santé.
 
Depuis les premières lignes téléphoniques des années 1960 (Tabac Info Service, Sida Info Service, Asthme et Allergies, S.O.S Amitié, …) ces services ont évolué et se sont modernisés. Rappelons que tous, ont pour vocation première d’informer, d’écouter, de conseiller et d’orienter le grand public. Mais devant la multiplication de l’offre, pas toujours simple de s’y retrouver !
 
Dans ce contexte, l’Inpes vient de lancer le tout premier label qualité « Aide en santé ». L’idée ? Fournir une information validée par des experts, proposer des réponses apportées par des écoutants formés et compétents, être accessible sur une large plage horaire… autant de critères qui garantissent un service de qualité aux usagers des dispositifs d’aide à distance. Pour autant, aujourd’hui, les usagers n’ont pas les moyens pour identifier les services de qualité, ni être sûrs à 100% des réponses données.
 
Le label qualité « Aide en distance » en cinq questions

Qu’appelle-t-on l’aide à distance en santé ?

Les dispositifs de prévention et d’aide à distance en santé associent des lignes téléphoniques et des sites internet. Ils portent sur tous les champs de la santé publique : santé sexuelle, santé mentale, addictions, maladies chroniques, etc. Leur mission est d’informer, écouter, conseiller et orienter le grand public. En cas de besoin de prescription ou de consultation médicale, l’usager sera aiguillé vers le professionnel de santé adéquat. Ces dispositifs s’adaptent aux évolutions technologiques et proposent des services divers adaptés à tous les profils : des entretiens par téléphone, des discussions interactives sur le web, des forums, des coachings par mail, …
 
Qui sont les acteurs de l’aide à distance ?

Les acteurs sont multiples : plus de 300 dispositifs sont aussi répertoriés dans le champ de la santé et du social. Ils peuvent être publics, gérés par des associations, pérennes ou temporaires, issus d’initiatives privées, créés par des collectivités territoriales ou des entreprises privées…
 
Quel soutien trouve-t-on en contactant des dispositifs d’aide à distance ?

Les écoutants accueillent l’ensemble des appelants en leur offrant une écoute empathique. Ils prennent le temps de comprendre les demandes et apportent des réponses adaptées et personnalisées. Selon la situation, l’écoutant peut proposer une information, une orientation vers un dispositif spécialisé ou un professionnel de santé, un soutien ou encore un accompagnement personnalisé.
 
Qu’apportera le label pour le grand public ?

Le label apporte aux usagers une réelle garantie de qualité du service. Les dispositifs obtenant le label répondent à différents critères de qualité comme l’accessibilité, la diversification des supports proposés, la diversité des services pour répondre aux usagers… Une personne contactant l’un de ces dispositifs aura l’assurance d’un service reconnu et validé.
 
Quels sont les objectifs de ce label ?

L’objectif principal est de renforcer et garantir la qualité du service offert aux appelants et aux internautes. Il a aussi pour but d’inciter les dispositifs d’aide à distance à renforcer leur démarche d’amélioration continue de la qualité.
 
La liste des dispositifs labélisés est disponible sur www.inpes.sante.fr


Publié le Jeudi 13 Novembre 2014 dans la rubrique Santé | Lu 4229 fois