Sommaire
Senior Actu

Prévenir la sédentarité par l'activité physique

Pour lutter contre la sédentarité et les problèmes de santé cardio-vasculaires qui en découlent, la Fédération Française de Cardiologie (FFC) et la Fédération Française d’Education Physique et de Gymnastique Volontaires (FFEPGV) viennent de signer un partenariat !


Prévenir la sédentarité par l'activité physique
Selon l’OMS, la sédentarité est considérée comme le quatrième facteur de risque de décès dans le monde. De nos jours dans l’Hexagone, la prise de conscience de l’importance de la pratique d’une activité physique a fait son chemin. De fait, plus d’un Français sur deux la considère comme le principal facteur de prévention.
 
Cependant, dans la réalité du quotidien et dans la pratique… C’est une autre histoire ! Dans ce contexte, la FFC et la FFEPGV viennent de signer un partenariat pour encourager les Français à bouger plus afin de lutter durablement contre la sédentarité.
 
Comme l’indique Françoise Sauvageot, présidente de la FFEPGV : « ce partenariat est un engagement fort, qui nous tenait à cœur depuis longtemps. Nous allons pouvoir travailler main dans la main pour distiller partout en France cette notion de prévention par l’activité physique et sportive ».
 
Rappelons que dans le monde, on considère que pratiquement un tiers (31%) des adultes âgés de 15 ans et plus manquait d’activité physique en 2008 (hommes 28% et femmes 34%). Et environ 3,2 millions de décès sont attribuables chaque année au manque d’exercice. Aujourd’hui, si 61% des Français considèrent qu’ils exercent une activité physique régulière, ils ne sont que 21% à bouger durant au moins 30 minutes d’affilée plus de trois fois par semaine. Ce qui n’est pourtant pas énorme à réaliser !  
 
« Les maladies cardio-vasculaires représentent un véritable enjeu de santé publique et il est urgent d’agir », explique de son côté, le Pr Claire Mounier-Vehier, présidente de la FFC. « Nous militons activement pour une prévention citoyenne, à la fois personnelle et collective. Avec les Parcours du Cœur, nous incitons tous les Français à bouger partout dans le pays. Notre partenariat avec la FFEPGV s’inscrit dans cette logique d’action pour la santé de tous. »
 
Dans le cadre de ce partenariat, la FFC fera bénéficier aux adhérents de ses 220 clubs « Cœur et Santé » des structures des clubs de la FFEPGV qui sont au nombre de 6.200, et ce partout en France. Rappelons que ces clubs accueillent les personnes cardiaques (dont beaucoup de seniors par la force des choses). Ils sont animés par des cardiologues bénévoles et des animateurs sportifs qui accompagnent ces patients dans le suivi de leur pathologie afin de leur permettre de maintenir une bonne hygiène de vie et la reprise d’une activité physique durable.
 
Les clubs sportifs affiliés à la FFEPGV proposent un choix étendu d’activités adaptées. Cette collaboration permettra aux adhérents des clubs « Cœur et Santé » de bénéficier de l’organisation et de l’expertise de la FFEPGV pour reprendre une pratique régulière, diversifiée et pérenne au sein des clubs labellisés EPGV.
 
Par ailleurs, la FFEPGV s’engage à soutenir et promouvoir les Parcours du Cœur qui se dérouleront cette année du 18 mars au 14 mai, notamment en accompagnant la mise en place d’activité physique par ses 6 200 clubs affiliés, dans les communes participantes.


Publié le Vendredi 10 Février 2017 dans la rubrique Santé | Lu 10532 fois