Sommaire
Senior Actu

Près d'un tiers des seniors sont en surpoids

On parle beaucoup des problèmes de surpoids et d’obésité chez les enfants et les adolescents. Mais l’augmentation de ce véritable problème de santé publique ne doit pas occulter un autre phénomène important récemment mis en avant en Espagne par le biais de la Société Espagnole d’Endocrinologie et Nutrition (SEEN) : 30% des seniors de plus de 65 ans sont en surpoids voire obèses.


En Espagne, on estime donc qu’actuellement, 30% des personnes âgées de plus de 65 ans, soit deux millions de personnes, présentent des problèmes de surpoids (15%) et d’obésité (15%). Chiffres qui correspondent aussi aux données communiquées par le rapport ObEpi français « Le surpoids et l’obésité » qui indiquait qu’en 2003, 15% des personnes de plus de 65 ans en France étaient obèses, soit une augmentation de deux points par rapport aux trois années précédentes et cinq points sur cinq ans.

Pour les gériatres, il est nécessaire d’adopter dès maintenant, des mesures d’hygiène diététique afin d’enrayer le développement des problèmes liés au surpoids dans cette catégorie de la population.

« Au cours des derniers mois, nous avons assisté à la mise en place de nombreuses campagnes de prévention visant à réduire l’obésité chez les enfants » indique le Dr. Rodriguez Manas du service de gériatrie de l’Hôpital Universitaire de Getafe au sud de Madrid. « Certes, il est important d’enrayer cette tendance chez les plus jeunes, mais il ne faut pas oublier les personnes âgées pour autant. Ces dernières ne sont jamais prises en compte dans les campagnes de communication. Or, on ne soigne pas aussi bien un senior ayant un problème de hanche avec un indice de masse corporelle* de 30 ou 32 qu’un autre sans surpoids ».
Et le gériatre d’ajouter que chez les personnes âgées les problèmes de poids peuvent entraîner du diabète (niveau élevé de sucre), de l’hypertension artérielle, de l’hyperlipidémie… qui peuvent tripler le risque d’apparition de maladies cardiovasculaires. Pourtant, de simples recommandations diététiques et des exercices quotidiens pourraient déjà réduire de manière importante, les problèmes de surpoids et donc les risques de maladies cardiaques.

Notre régime alimentaire actuel est caractérisé par l’ingestion excessive de calories. Notre consommation est trop riche en sucres simples et en graisses saturées mais trop pauvre en fibres. Cette alimentation, associée à une vie sédentaire, représente les principaux facteurs de risque de l’apparition des problèmes de poids.

* L'indice de masse corporelle permet d'estimer la quantité de masse grasse de l'organisme à partir du poids et de la taille. C’est le rapport du poids (exprimé en Kg) sur le carré de la taille (exprimée en mètre).

Près d'un tiers des seniors sont en surpoids


Publié le Lundi 27 Juin 2005 dans la rubrique Bien-être | Lu 4530 fois