Sommaire
Senior Actu

« Prenez votre tension à cœur » : sensibiliser les Français à l’hypertension artérielle

L’Ordre national des pharmaciens vient d’annoncer le lancement de la campagne « Prenez votre tension à cœur », grande action d’information sur l’hypertension artérielle qui débute aujourd’hui dans toutes les pharmacies de France et qui vise à favoriser la prévention et le suivi pharmaceutique de cette maladie.


Tout au long du mois de février, les Français seront invités à se rendre dans leur pharmacie pour s’informer sur l’hypertension artérielle. Les pharmaciens officinaux proposeront conseils et documents pour aider chaque patient, selon les cas, à évaluer ses risques d’hypertension ou à mieux combattre un problème déjà existant.

En accord avec ses missions d’éducation sanitaire et d’accompagnement des patients au quotidien, le pharmacien veillera notamment à : sensibiliser les patients à l’importance d’une tension bien équilibrée pour la santé ; enseigner les bons réflexes pour protéger et surveiller sa tension ; expliquer l’action des médicaments contre l’hypertension, développer leur bon usage et inciter à l’observance du traitement dans la durée ; promouvoir de bonnes habitudes alimentaires et une meilleure hygiène de vie ; accompagner le contrôle tensionnel par l’automesure de la tension.
« Prenez votre tension à cœur » : sensibiliser les Français à l’hypertension artérielle

L’hypertension, un véritable enjeu de santé publique

Et l’Ordre national des pharmaciens de rappeler que « faute de symptômes gênants, l’hypertension artérielle est souvent ignorée. On estime qu’un adulte de plus de 35 ans sur trois est atteint d’une hypertension non dépistée ou non traitée. Or elle constitue l’un des principaux facteurs de risque de maladies cardiovasculaires et sa prévalence ne cesse d’augmenter dans notre pays.

Un sondage réalisé pour l’Ordre montre que les Français méconnaissent et négligent encore trop souvent les risques que représente cette maladie pour leur santé : 60,7 % pensent encore que l’hypertension est une maladie nerveuse due au stress ; 44,7 % seulement sont persuadés que cette maladie présente un vrai danger et guère plus d’un Français sur deux fait le lien entre hypertension artérielle et infarctus du myocarde.

La prise en charge de l’hypertension artérielle pâtit d’un dépistage insuffisant et d’une mauvaise observance des traitements. Sur tous ces terrains, le conseil et le suivi du pharmacien sont nécessaires et devraient s’avérer bénéfiques en termes de santé publique.

Selon Jean Parrot, président de l’Ordre, « les pharmaciens ont un rôle essentiel à jouer pour améliorer la prise en charge et le suivi de l’hypertension artérielle. Conseillers santé proches et accessibles sans rendez-vous, ils sont les interlocuteurs majeurs des patients. Leur mobilisation aux côtés des Français est un véritable facteur de progrès dans la lutte contre l’hypertension. »

Cette campagne a été conçue avec un Comité scientifique composé de pharmaciens, médecins et cardiologues experts en matière d’hypertension et d’éducation de santé.

« Prendre sa tension à cœur » : les temps forts

Dès le 1er février 2006, dans les 23 252 pharmacies de France métropolitaine et d’Outre-mer, deux brochures conçues pour la campagne seront proposées et commentées par les pharmaciens : « Votre hypertension au quotidien », pour les hypertendus sous suivi médical ; « Prenez votre tension à coeur », destinée aux adultes potentiellement concernés par la maladie.

La mobilisation des pharmaciens sera promue par une campagne publicitaire dans l’ensemble des titres de la presse quotidienne régionale (annonces les 1er, 8 et 15 février 2006). Elle sera également signalée par des affiches dans les officines.

Une évaluation de la campagne sera ensuite réalisée auprès des pharmaciens.


Publié le Mercredi 1 Février 2006 dans la rubrique Bien-être | Lu 5765 fois