Sommaire
Senior Actu

Prendre son pouls : un geste simple contre la fibrillation atriale

A l’occasion de la Journée européenne de l’Accident Vasculaire Cérébrale (AVC) qui se tiendra le 14 mai 2016, La Fédération Nationale France AVC, la SFNV et la Fondation Cœur et Artères invitent les Français, notamment les seniors, à prendre leur pouls tout au long du mois de mai pour détecter une éventuelle fibrillation atriale ! (FA) #PrendsTonPouls


Prendre son pouls : un geste simple contre la fibrillation atriale
Quel est le point commun entre une chute de cheval, une avalanche, l’électrocution et l’AVC ? Le danger n’est pas toujours là où on le croit et « Le vrai danger ne prévient pas toujours » ! Rappelons que chaque année, en France, 40.000 personnes décèdent suite à un accident vasculaire cérébal (AVC).
 
Dans ce contexte, et à l’occasion de la Journée européenne de l’AVC qui se tiendra le samedi 14 mai 2016, la Fédération Nationale France AVC, la Société Française Neuro-Vasculaire (SFNV) et la Fondation Cœur et Artères invitent donc les Français à prendre leur pouls pour détecter une éventuelle fibrillation atriale (FA), cause majeure de l’AVC notamment chez les seniors.
 
Trouble du rythme cardiaque touchant 1% de la population française, « la fibrillation atriale est une pathologie à prendre très au sérieux en raison de ses multiples conséquences, notamment la survenue d’accident vasculaire cérébral. Les patients qui en souffrent ont cinq fois plus de risque de faire un accident vasculaire cérébral », rappelle le Professeur Christophe Leclercq, cardiologue au CHU de Rennes.
 
Rappelons que la fibrillation atriale (FA) est le trouble du rythme cardiaque le plus fréquent. Fatigue, essoufflement, palpitations, douleurs thoraciques, instabilités, vertiges… sont les principaux symptômes de la fibrillation atriale. Les patients atteints de FA ressentent souvent des palpitations avec des battements du coeur qui sont irréguliers et rapides… Mais elle est asymptomatique chez un tiers des personnes !
 
« La FA est parfois diagnostiquée au cours d’un simple examen de routine mais aussi lors de l’apparition de complications, notamment la plus grave : l’accident vasculaire cérébral » poursuit le Pr Christophe Leclercq. La FA peut provoquer une stagnation du sang au niveau des oreillettes contribuant à la formation de caillots. Le caillot ou une partie du caillot peut se détacher et migrer vers les artères cérébrales, ce qui peut provoquer un accident vasculaire cérébral (AVC).
 
Il existe pourtant un moyen très simple et efficace pour dépister cette FA ! Il suffit tout simplement de prendre son pouls régulièrement ! Un petit geste tout simple et sans douleur qui peut vous sauver la vie ! Ainsi, tout au long du mois de mai, prenez votre pouls ! #PrendsTonPouls 


Publié le Jeudi 28 Avril 2016 dans la rubrique Santé | Lu 1560 fois