Sommaire
Senior Actu

Premières vagues de grosses chaleurs en France : les précautions à prendre

Alors que pour la première fois cette année, l’Hexagone connait un épisode de très fortes chaleur, revenons sur les précautions à prendre concernant les personnes fragiles et/ou âgées.


Depuis l’épisode caniculaire de l’été 2003 (15.000 morts supplémentaires), la France a pris conscience de la dangerosité des fortes chaleurs sur les populations fragiles et notamment sur les personnes âgées.
 
Alors que pour la première fois cette année, certaines régions de l’Hexagone connaissent un épisode de très fortes chaleur (avec de températures supérieurs à 35 degrés jusqu’à lundi soir), revenons sur les précautions à prendre concernant les personnes fragiles et/ou âgées.

Les recommandations du ministère des affaires sociales et de la santé

Recommandations générales (rafraîchir son habitation, se rafraîchir, éviter de sortir, se désaltérer, aider ses proches)

Recommandations spécifiques pour les personnes à risque (personnes âgées, enfants, travailleurs, sportifs), symptômes et maladies liés à la chaleur (crampes, épuisement, coup de chaleur, insolation...), aliments (respect de la chaîne du froid, aliments à risque...), médicaments (conservation, transport...), pollution atmosphérique (ozone, particules...), rafraîchissement et climatisation des habitations.
 
La plate-forme téléphonique 0800 06 66 66 (appel gratuit depuis un poste fixe en France) fonctionnera de 8h00 à 20h00 pour donner les principales recommandations.
 
Rappelons également que depuis la canicule de 2003, un « plan national canicule » est activé chaque année du 1er juin au 31 août. Il prévoit notamment la mise en oeuvre d'un système d'alerte, la diffusion de documents d'information ou la mise en service de ce numéro vert.
 
Le plan canicule : quatre niveaux

Le plan canicule comporte quatre niveaux :

niveau 1 (vigilance verte) - « veille saisonnière » activée du 1er juin au 31 août 2013,
niveau 2 (vigilance jaune) - « avertissement chaleur », en cas de probabilité importante de passage en vigilance orange dans les jours qui suivent,
niveau 3 (vigilance orange) - « alerte canicule », déclenché par les préfets de département, en lien avec les Agences régionales de santé (ARS),
niveau 4 (vigilance rouge) - « mobilisation maximale ».
    
Si besoin, les numéros d’urgence à contacter sont les suivants :

le 15 (Samu),
le 18 (Pompiers),
le 112 (numéro d’urgence unique européen).


Publié le Lundi 9 Juin 2014 dans la rubrique Santé | Lu 405 fois