Sommaire
Senior Actu

Pour vivre vieux, mieux vaut être sculpteur que peintre…

Selon une récente publiée dans la revue spécialisée Age and Ageing, réalisée par des chercheurs de l’Université de Géorgie à Athens (États-Unis), les sculpteurs vivent plus vieux que les peintres… Peut-être une explication : la sculpture, nettement plus physique que la peinture, pourrait améliorer le système immunitaire de ces artistes, avancent les scientifiques.


Selon Phillip Greenspan, biologiste et amateur d’art, responsable de cette étude auprès de l’Université de Géorgie, cette différence d’espérance de vie entre ces deux catégories de créateurs pourrait expliquer pourquoi des peintres italiens tels que Raphael Sanzio ou Michelangelo Caravaggio n’ont pas atteint leur quarantième année alors que des sculpteurs tels que Donatello ou Giovanni Bernini ont vécu jusqu’à l’âge –canonique pour l’époque- de 80 ans…

Comme il le raconte dans la revue Nature, l’idée de cette théorie lui est venue alors qu’il aidait sa femme sculptrice… « C’est un travail difficile. Je savais qu’il n’y avait pas beaucoup de sculpteurs morts jeunes, mais qu’il y avait en revanche, de nombreux peintres qui n’avaient pas vécu longtemps ».

Plus concrètement, ce chercheur, aidé par deux de ces collègues, a analysé la durée de vie de 406 artistes : 144 sculpteurs et 262 peintres. Le plus âgé, le peintre Le Titien est mort à 99 ans et le plus jeune, le sculpteur Pierino da Vinci est décédé à l’âge de 23 ans. En consultant divers dictionnaires et encyclopédies, ces experts ont ainsi découvert que la longévité moyenne s’élevait chez les 144 sculpteurs à 67.4 ans alors qu’elle n’était que de 63.6 ans chez les peintres.

Pour ce chercheur, qui estime que ces artistes ont vécu à peu près de la même manière au cours de leurs vies (mêmes habitudes alimentaires, même statut social, mêmes niveaux de revenus, etc.), cette différence « à l’arrivée » s’expliquerait par l’activité physique, nettement plus intense chez les sculpteurs…

De fait, de nombreuses études confirment qu’une activité physique régulière –même peu intensive- améliore notre état de santé général et donc, nos chances d’augmenter notre espérance de vie. Toutefois, d’autres chercheurs semblent plus sceptiques. Selon eux, cette différence de longévité s’expliquerait plutôt par les substances toxiques contenues dans la peinture… D’un autre côté, souligne Greenspan, les sculpteurs sont également soumis aux poussières…

Dans tous les cas de figure, si votre cœur balance entre ces deux activités artistiques, allez à votre atelier en marchant, ça ne peut pas faire de mal !



Publié le Mercredi 13 Février 2008 dans la rubrique Santé | Lu 4290 fois