Sommaire
Senior Actu

Pour la personne âgée, sa résidence est un lieu essentiel, chronique par Serge Guérin

La demande pour un habitat adapté et une proximité plus forte de services d’accompagnement et de santé est une attente normale et digne de la part de la personne âgée. Mais, ce n’est pas toujours simple à résoudre et cela peut devenir très complexe en fonction de l’environnement, de la situation des individus.


Les villes et les territoires se trouvent là confrontés à des défis lourds en termes financiers comme humains. La question concerne l’organisation de la ville, la place des transports et des équipements mais aussi l’habitat collectif. Pour la première fois, dans le monde du logement social, la population tend à vieillir sur place.

Dans ce contexte, l’habitat doit pouvoir être évolutif. Des initiatives se font autour de la notion de bourse de logements adaptés. Foyer Logement, maison de retraite, appartements médicalisés… nous devrions progressivement nous inscrire dans une logique de complémentarité.

Là encore, le « ou » sera remplacé par le « et ». Une personne âgée peut selon le moment, souhaiter être prise totalement en charge ou bénéficier simplement de services spécifiques.

La question de la résidence est centrale pour les aînés. Elle participe intimement de son identité et de son humanité. Je trouve admirable que le député Denis Jacquat ait déposé une proposition de loi stipulant que « Le droit de vivre à domicile est reconnu comme un droit fondamental et universel ». Cette proposition n’a pas encore été votée. Elle serait un signal fort et nécessaire.

Serge Guérin
Professeur à l’ESG
Pour la personne âgée, sa résidence est un lieu essentiel, chronique par Serge Guérin


Publié le Lundi 17 Septembre 2007 dans la rubrique Chroniques | Lu 5480 fois