Sommaire
Senior Actu

Portugal - Les fonds destinés aux retraites détournés au profit des chômeurs


Le ministère portugais du Travail a avoué que tous les fonds issus des cotisations pour le système de retraite n’ont pas été transférés dans un fonds de réserve comme prévu. Il y a trois ans, une révision de la loi sur la sécurité sociale devait assurer la survie du système de retraite : entre 2 et 4% des cotisations salariales devaient être placées dans un fonds de réserve. La moitié des sommes destinées au paiement des retraites futures fut finalement utilisée pour le financement des indemnités de chômage. Les pensions des futurs retraités semblent donc menacées par les indemnités chômage qui ont été augmentées de 35% en 2003, alors que le gouvernement ne pouvait financer une hausse qu’à hauteur de 26%. Le budget initial prévoyait un transfert de 462 millions d’euros au fonds de réserve pour l’année 2003. A l’heure actuelle, 115 millions seulement ont été transférés, soit deux fois moins que prévu pour les six premiers mois. Le ministre Bagão Félix a admis qu’un tel transfert avait été très difficile à effectuer : « en toute honnêteté, nous n’aurions rien du transférer du tout » a-t-il déclaré dans l’hebdomadaire portugais « Expresso ». Il espère tout de même que le pays parviendra à remplir son objectif de 462 millions d’euros d’ici la fin de l’année, même s’il a réaffirmé que la priorité du gouvernement se situait au niveau du chômage, dont l’indemnisation a un impact immédiat et plus important sur l'économie qu’un fonds de réserve pour les futurs retraités.


Publié le Mercredi 3 Septembre 2003 dans la rubrique Retraite | Lu 584 fois