Sommaire
Senior Actu

Portrait du senior nostalgique discret

CCMO Mutuelle vient de réaliser un sondage avec le cabinet Occurrence qui s’est penché sur le moral des seniors. Au final, le « retour d’expérience » de la part de ces sondés seniors dresse un portrait plutôt optimiste de la vie de ces personnes âgées de 58-68 ans et montre qu’il existe trois types de seniors dont les seniors nostalgiques discrets (21%).


La retraite est, pour les membres de ce groupe plus que pour les autres, un moment plutôt redouté. Ils sont plus nombreux que leurs pairs à affirmer que leur retraite ne se passe pas bien (16%), même si l’avis majoritaire reste positif. Ils ont le sentiment d’avoir mal préparé leur retraite (48%) – ils s’y sont plus souvent mis moins de 6 mois avant (31%) – et estiment qu’il aurait était utile de mieux la préparer (48%).
 
Pour autant, rien n’est perdu. Ils font, après le départ effectif en retraite, ce qu’ils n’ont pas fait avant : se renseigner sur les activités à faire (74%), faire le nécessaire pour avoir une bonne complémentaire (44%), mettre de côté (35%). Plus souvent que les autres en mauvaise santé (23%), ils ont davantage le sentiment de mal vieillir (30%) et n’utilisent pas la médecine alternative (50%).
 
Le stress (18%) et la solitude (44%) sont les maux de la vieillesse qu’ils craignent particulièrement comparé aux autres. Vivant souvent seuls (51%) et sans animaux (55%), ils reconnaissent que leur vie sentimentale est moins bien depuis qu’ils sont à la retraite (48%), il en va de même pour la santé (50%) et les loisirs (26%).
 
Cependant ils sont dans le même temps plus nombreux à affirmer que la vie sentimentale n’est pas importante (31%) pour bien vieillir. Ce qui compte pour eux, c’est de s’occuper des autres (89%) et de continuer à travailler (50%). Depuis qu’ils sont à la retraite, ils ne se sentent pas aussi sereins que les seniors des autres groupes et certains s’ennuient davantage (25%). Ils ne font pas plus de sport ni ne rient plus qu’avant.
 
Conclusion : moins de changement pour ce groupe après un départ à la retraite qui ne semble pas tout à fait accepté.
 
Sondage réalisé en ligne auprès d’un échantillon de 600 seniors âgés de 58 à 68 ans représentatif de la population des Français de cette classe d’âge selon les critères de sexe, d’âge (en deux tranches : 58-62 et 63-68 ans), de CSP, de région et de taille d’agglomération. Le questionnaire, d’une dizaine de minutes, a été administré entre le 17 et le 23 avril 2015.
 
Les résultats de cette enquête, conçue comme un observatoire des modes de vie, permettent à la mutuelle de mieux connaître les seniors de manière à leur proposer des prestations correspondantes à leurs attentes et besoins.  


Publié le Mardi 10 Novembre 2015 dans la rubrique Société | Lu 3217 fois