Sommaire
Senior Actu

Pommes : un bon aliment pour "bien vieillir"

Grâce à leur composition, riche en antioxydants, la consommation de pommes aide à conserver la santé. Récemment, des scientifiques chinois ont réalisé un bilan de la littérature sur les liens entre alimentation et vieillissement. Parmi les travaux étudiés, une grande part était réservée aux bienfaits de la pomme… Un « fruit défendu » conseillé pour bien vieillir…


Pommes : un bon aliment pour "bien vieillir"
Dans cette grande étude, les auteurs soulignent la qualité des composants de la pomme et en particulier, sa teneur en polyphénols ou encore, la présence de rutine (flavonoïde de la peau) qui ont une forte activité anti-oxydante. Ces scientifiques asiatiques remarquent aussi que la consommation de ce fruit est inversement corrélée au risque de maladies cardiovasculaires. Ce bénéfice passe notamment par les effets hypocholestérolémiants de la pomme.
 
Les auteurs rappellent également le rôle protecteur de la pomme sur certains cancers, notamment dans le cas des cancers pulmonaires, du côlon et du foie. Enfin, les chercheurs se sont penchés sur les effets « anti-âge » de ce fruit dans une étude pratiquée sur la mouche. Cet effet « anti-âge », qui repose donc sur des données encore très expérimentales, serait lié à l'action des polyphénols de pomme sur l’expression de certains gènes en relation étroite avec la durée de vie ; action qui avait également été mise en évidence par d'autres expérimentations. Affaire à suivre donc.
 
D’autre part, rappelons que la pomme est « LE » fruit phare des régimes : elle permet en effet de contrôler son poids grâce à sa faible teneur calorique et sa richesse en fibres et en eau, mais pas seulement... Ses polyphénols, en nombre, ont également des « effets anti-obésité ». A noter : les glucides de la pomme, essentiellement représentés par le fructose qui a un index glycémique bas, font d’elle un aliment peu calorique : 70 à 90 Kcal selon sa grosseur. Et sa richesse en eau et en fibres lui confère également une action sur les graisses et les sucres : ralentissement de l’assimilation des graisses et diminution de l’absorption du glucose. Si on y ajoute son action diurétique et son effet coupe-faim, la pomme est vraiment le fruit idéal pour aider à contrôler son poids.

Bref, en un mot comme en cent, mangez des pommes ! Et n'oubliez pas, "one apple a day keep the doctor away" comme disent les Anglais. Une pomme par jour vous évite d'aller voir le docteur. 
 
Article édité par Expression Groupe et rédigé par des scientifiques en partenariat avec l'Association Nationale Pommes Poires.


Publié le Vendredi 23 Janvier 2015 dans la rubrique Nutrition | Lu 3362 fois