Sommaire
Senior Actu

Pommes : plutôt le fruit que le jus... c'est bon pour le coeur !

Une récente étude réalisée par des chercheurs danois montre qu’il est préférable de manger des pommes entières plutôt que de boire uniquement leur jus… En effet, les fibres du fruit, non présentes dans les jus, sont également essentielles à notre santé. Détails.


Pommes : plutôt le fruit que le jus... c'est bon pour le coeur !
Pas toujours facile de manger cinq fruits ou légumes par jour. C’est pour cela que certains consommateurs se tournent vers les jus… Toutefois, en ce qui concerne la pomme, le fruit s’avère tout de même meilleur pour la santé (notamment sur les risques cardiovasculaires) que le simple jus.
 
Dans une étude réalisée par des chercheurs danois de l'université de Copenhague, 23 volontaires sains ont consommé sur des périodes de quatre semaines, 500 g/jour de pomme entière, 22 g/jour de pulpe de pomme et 500 ml/jour de jus de pomme plus ou moins riches en pulpe. Le tout, comparé à de personnes qui ne consommaient aucun apport de pomme. Ensuite, la pression artérielle et les lipides sanguins ont été évalués...
 
Selon les scientifiques danois, la consommation de pomme a diminué de façon significative le cholestérol total et le LDL-cholestérol (le « mauvais » cholestérol). Toutefois, les effets bénéfiques ont été plus marqués avec la pomme entière et la pulpe. En revanche, le LDL-cholestérol a augmenté avec les jus « clairs » (pauvres en pulpe et fibres de fruit). Et aucun effet n’a été noté sur le HDL-cholestérol, la pression artérielle et les marqueurs du métabolisme du glucose…
 
Si les polyphénols entrainent une action bénéfique, les chercheurs concluent que les fibres sont également essentielles (cellulose et hémicellulose présentes dans la peau, pectine dans la pulpe). De fait, les jus de pomme « clairs » pauvres en fibres ont un effet insuffisant. Seul le fruit possède une action complète et peut être compté dans la recommandation nutritionnelle des 5 fruits et légumes quotidiens. Une autre étude réalisée par des Canadiens montre que la peau de la pomme, riche en quercétine et en triterpènes (antioxydants) est directement active sur le LDL-cholestérol.
 
D’autre part, rappelons que la pomme est « LE » fruit phare des régimes : elle permet en effet de contrôler son poids grâce à sa faible teneur calorique et sa richesse en fibres et en eau, mais pas seulement... Ses polyphénols, en nombre, ont également des « effets anti-obésité ». A noter : les glucides de la pomme, essentiellement représentés par le fructose qui a un index glycémique bas, font d’elle un aliment peu calorique : 70 à 90 Kcal selon sa grosseur. Et sa richesse en eau et en fibres lui confère également une action sur les graisses et les sucres : ralentissement de l’assimilation des graisses et diminution de l’absorption du glucose. Si on y ajoute son action diurétique et son effet coupe-faim, la pomme est vraiment le fruit idéal pour aider à contrôler son poids.
 
Bref, en un mot comme en cent, mangez des pommes ! Et n'oubliez pas, "one apple a day keep the doctor away" comme disent les Anglais. Une pomme par jour vous évite d'aller voir le docteur. 
 
Article édité par Expression Groupe et rédigé par des scientifiques en partenariat avec l'Association Nationale Pommes Poires.


Publié le Mercredi 18 Février 2015 dans la rubrique Santé | Lu 2081 fois