Sommaire
Senior Actu

Polyarthrite ou la spondylarthrite ankylosante : le A à Z du voyage

La société MedActiv, créée par le docteur Olaf Diegel et son frère Uwe, est spécialisée dans le transport sécurisé des médicaments sensibles, vient d’éditer une petite liste de choses à faire et/ou à savoir lorsque l’on part en voyage avec une personne atteinte de polyarthrite ou la spondylarthrite ankylosante.


Thérapie Anti-TNF

Si vous voyagez à l'étranger et que vous prenez votre traitement anti-TNF avec vous, il est important de bien tout planifier pour pouvoir le garder à la bonne température (entre 2 à 8°C) pendant le voyage et à votre destination.
La spondylarthrite ankylosante ou la polyarthrite dans une langue étrangère.

Essayez de découvrir comment la spondylarthrite ankylosante ou la polyarthrite sont appelées dans les pays où vous voyagez au cas où il y aurait une urgence médicale ou si vous devez faire savoir aux gens que vous souffrez de cette pathologie.

Assistance

Informez toujours votre compagnie aérienne ou votre agence de voyages lorsque vous réservez au cas ou vous auriez besoin d'aide lors du voyage.

Les médicaments à base de codéine

Certains médicaments sur ordonnance, et les médicaments à base de codéine sont illégaux dans certains pays. Avant de partir, vérifiez avec l'ambassade ou le consulat du pays où vous voyagez pour savoir si l’un de vos médicaments est illégal.

Copies de vos ordonnances

Faites des copies de vos ordonnances et gardez-les dans votre bagage à main au cas ou les douanes ou la sécurité d’un aéroport vous interrogent sur les traitements que vous transportez.

Carte Européenne d'Assurance Maladie (CEAM)

Si vous voyagez en Europe, cette carte vous donnera droit à des soins de santé gratuits ou peu coûteux dans la plupart des pays. La carte CEAM est gratuite et est disponible sur le site de l’Assurance Maladie

Intoxication alimentaire et maladies infectieuses

Les Anti TNF et certains autres médicaments peuvent vous rendre plus sensible aux intoxications alimentaires et à certaines pathologies infectieuses.

Aliments à éviter pendant votre voyage :

- les salades vertes, comme la laitue
- les fruits et les légumes crus, sauf s'ils ont été lavés à l'eau potable et pelés par vous
- la nourriture fraîche ou cuisinée qui a été laissée à température ambiante dans des environnements chauds ou qui ont été exposés à des mouches, comme dans un buffet d’hôtel
- le lait cru, fromage, crème glacée et autres produits laitiers
- les crustacés et fruits de mer crus ou insuffisamment cuits
- la nourriture vendue par des commerçants dans les marchés de rue, sauf si elle a été récemment préparée et est servie bien cuite sur de la vaisselle propre.

Les infections et maladies transmissibles :

Celles-ci peuvent être plus graves chez les personnes qui sont sous thérapie Anti-TNF ou autres médicaments qui affectent le système immunitaire. Gardez en tête que certaines parties du monde sont plus à risque que d’autres pour certaines maladies.

Vos médicaments

Assurez vous d'avoir suffisamment de médicaments pour couvrir toute la période de votre voyage. Voire même plus en cas de vacances prolongées (voulues ou non) ou en cas de pertes. Dans la mesure du possible, gardez vos traitements avec vous ! N’oubliez pas que de nombreux bagages en soute sont perdus…Conservez toujours vos médicaments dans un récipient correctement étiqueté et gardez les à la bonne température (entre 2 à 8°C).

Boîtes à aiguilles

En plus de vos médicaments anti-TNF, vous aurez besoin d'une boîte sécurisée pour jeter vos aiguilles usées. Généralement ces boîtes sont disponibles gratuitement dans votre pharmacie. Discutez-en avec votre infirmière, pharmacie ou votre docteur.

Assurance voyage

Assurez vous d'avoir une assurance voyage complète pour couvrir votre voyage, et gardez des copies de vos documents d'assurance (et de vos papier d’identité par la même occasion) avec vous en cas d'urgence. Et laissez-les dans le coffre de votre chambre d’hôtel dès votre arrivée.

Vaccinations

Si vous êtes sous thérapie anti-TNF, parlez-en au médecin qui vous prescrit les vaccins car certains ne sont pas recommandés pour les personnes en thérapie anti-TNF.

Petites astuces utiles

Pour des raisons environnementales, de plus en plus d’hôtels utilisent une carte magnétique pour ouvrir les portes des chambres dans l’hôtel et utilisent ensuite cette carte comme interrupteur pour allumer et éteindre l’électricité dans la chambre. Ceci veut dire que quand vous quittez votre chambre d’hôtel, vous prenez votre carte et éteignez toute l’électricité dans votre chambre, y compris, souvent, le petit frigo où vous gardez peut être vos médicaments au frais. Pour éviter ce problème, utilisez n’importe quelle vieille carte en plastique (de type carte de crédit ou de fidélité) comme interrupteur et laissez-la en permanence dans la chambre pour que l’électricité reste allumée.

Transporter vos médicaments

MedActiv a développé une gamme de sacs isothermes spécialement adaptés pour garder vos médicaments entre 2 et 8 °C. Les sacs iCool sont disponibles en deux versions. Le iCool Weekender, qui maintient les médicaments entre 2 et 8 ° C pendant 12 heures et peut contenir deux stylos ou seringues d’anti-TNF, et le iCool Prestige, qui maintient les médicaments entre 2 et 8 °C pendant 24 heures et peut contenir jusqu'à 5 stylos injecteurs ou seringues. Si vous voyagez en voiture, MedActiv a aussi développé le MediFridge, un mini réfrigérateur portable qui se branche sur l’allume cigare de votre voiture ou dans votre hôtel.


Publié le Mercredi 28 Décembre 2011 dans la rubrique Santé | Lu 1758 fois