Sommaire
Senior Actu

Pollution aux particules fines : rappel des conseils sanitaires

Alors que Paris, connait aujourd’hui son tout premier jour de circulation alternée, à cause de plusieurs jours consécutifs de pollution aux particules fines, la ministère de la Santé rappelle dans un récent communiqué, les recommandations sanitaires s’adressant notamment aux personnes âgées…


Le ciel de Paris, si bleu lorsqu’il fait beau, et recouvert depuis plusieurs jours d’un halo jaunâtre… Signe de pollution atmosphérique.
 
Situation jugée suffisamment critique par le gouvernement Ayrault pour rendre les transports en commun gratuits pour les usagers et mettre en place le premier jour de circulation alternée (plaques impaires) en ce lundi 17 mars 2014…
 
La France connait donc ces derniers temps un épisode de pollution aux particules fines avec dépassement des seuils d’alerte dans plusieurs régions…
 
Dans ce contexte, le ministère de la Santé vient rappeler dans un récent communiqué, les recommandations du Haut conseil de santé publique (HCSP) à l’ensemble de la population et, en particulier, aux personnes les plus vulnérables (dont les personnes âgées bien évidemment…).
 
Rappel des conseils sanitaires du HCSP

Cet épisode de pollution ne justifie pas de mesure de confinement. Il convient donc de ne pas modifier les pratiques habituelles d'aération et de ventilation (en général on conseille d’aérer son logement au moins dix minutes par jour).
 
Pour les populations vulnérables (dont les plus de 65 ans, les sujets asthmatiques, les individus souffrant de pathologies cardiovasculaires, les insuffisants cardiaques ou respiratoires) et les personnes sensibles aux pics de pollution (personnes diabétiques, immunodéprimées, souffrant d’affections neurologiques ou à risque cardiaque, respiratoire, infectieux) :

- Evitez les activités physiques et sportives intenses, en plein air ou à l’intérieur ;
- En cas de gêne respiratoire ou cardiaque inhabituelle, consultez votre médecin ;
- Si vous sentez que vos symptômes sont moins gênants quand vous restez à l’intérieur, privilégiez des sorties plus brèves que d’habitude. Evitez de sortir en début de matinée et en fin de journée et aux abords des grands axes routiers. Reportez les activités qui demandent le plus d’effort.
 
D’autre part, le ministère recommande aux personnes souffrant d'une maladie chronique (asthmatiques, insuffisants respiratoires ou cardiaques) de se conformer strictement à leur traitement de fond, d'être vigilants par rapport à toute aggravation de leur état et de ne pas hésiter à consulter leur médecin le cas échéant. Pour les patients asthmatiques qui sont sujets à des crises d'asthme déclenchées par l'effort, rappelons qu'ils peuvent, lors des épisodes de pollution atmosphérique, avoir recours à un bronchodilatateur inhalé en prévention, selon les recommandations de leur médecin traitant.
 
Plus généralement, le gouvernement recommande à la population de réduire et de décaler les exercices  physiques intenses, en plein air ou en intérieur jusqu’à la fin de l’épisode si des symptômes sont ressentis (fatigue inhabituelle, mal de gorge, nez bouché, toux, essoufflement, sifflements, palpitations), et de prendre conseil auprès d’un médecin.


Publié le Lundi 17 Mars 2014 dans la rubrique Bien-être | Lu 537 fois