Sommaire
Senior Actu

Plus de Vie ! démarrage de cette grande opération de solidarité intergénérationnelle

Aujourd’hui, plus de 640 000 personnes âgées vivent dans les services de gériatrie des hôpitaux français. En 2050, le nombre des personnes de plus de 85 ans sera multiplié par quatre et notre société comptera quelque 150 000 centenaires. Dans quelles conditions vivront-ils ? C’est dans ce contexte que la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France a lancé, il y a maintenant plus de dix ans, la campagne Plus de Vie ! Cette opération de solidarité, la onzième du nom, qui mobilise la générosité de tous les Français, contribue chaque année à rendre plus agréable le quotidien des personnes âgées hospitalisées.


Les champs d’action de Plus de Vie !

Créée en 1997, l’opération Plus de Vie a pour objectif d’améliorer au quotidien la vie des personnes âgées à l’hôpital, en finançant des projets liés à la lutte contre la douleur, au rapprochement des familles, au développement d’activités et à l’amélioration de l’accueil et du confort.

Ces réalisations, conçues par les équipes hospitalières, contribuent à combattre la solitude et le sentiment d’isolement de nos aînés, à préserver autant que possible leurs acquis, à conserver leurs connaissances et à soulager leurs souffrances.

Quatre champs d’action : la lutte contre la douleur ; le rapprochement des familles ; le développement d’activités ; l’amélioration de l’accueil et du confort. Une fois encore, du 1er au 31 octobre 2007, l’opération Plus de Vie appelle à la mobilisation de chacun afin de concrétiser, dans les services gériatriques, des centaines de projets.
Plus de Vie ! démarrage de cette grande opération de solidarité intergénérationnelle

Aimé Jacquet, parrain de Plus de Vie depuis 1998 et Henri Salvador, parrain de l’opération depuis quatre ans, nous expliquent ce qui a motivé leur engagement dans Plus de Vie !

- Aimé Jacquet
« Les personnes âgées à l’hôpital traversent très souvent des périodes difficiles de solitude et de souffrance. Pour moi, soutenir l’opération Plus de Vie, c’est leur offrir une vie meilleure, plus douce, plus agréable, plus proche de la vie qu’elles menaient auparavant. En octobre, pour cette 11ème édition de l’opération Plus de Vie, nous devons tous nous mobiliser pour leur témoigner respect et affection ».

- Henri Salvador
« Chanter, cuisiner, rire, recevoir ses petits-enfants… tout cela est essentiel pour se sentir exister ! Grâce à l’opération Plus de Vie, les personnes âgées à l’hôpital peuvent participer à des activités qui leur changent les idées et voir des personnes extérieures. Elles se sentent moins seules. Toutes devraient pouvoir en profiter ! Il faut continuer à se mobiliser pour ces patients-là. Je compte sur vous ! »

La lutte contre la douleur

Bien que la vieillesse ait naturellement été associée à la souffrance pendant de nombreuses générations, la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France lutte au quotidien, aux côtés des équipes hospitalières, contre cette idée reçue.

Solitude, escarres, douleurs articulaires, perte de mobilité, dépression…, les maux qui touchent les personnes âgées hospitalisées sont multiples, chroniques et imbriqués. En effet, une douleur ne survient jamais seule, l’une entraînant l’autre.

La douleur empêche les personnes âgées de pratiquer des activités quotidiennes et renforce leur isolement. C’est pourquoi, dès 2002, sous l’impulsion des équipes hospitalières, la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France a mené une action destinée à lutter contre la douleur des personnes âgées hospitalisées, en subventionnant notamment l’acquisition de matelas anti-escarres préventifs et curatifs, de pompes anti-douleur, de coussins de positionnement et de pousse-seringues.

Ainsi, en cinq ans, 409 projets ont été soutenus au bénéfice de 389 établissements hospitaliers de toute la France. Ces initiatives ont notamment permis de faire l’acquisition de :
- 92 pompes anti-douleur qui apaisent le niveau de douleur des patients,
- 1 407 matelas anti-escarres qui s’adaptent à la forme du corps en variant les points d’appui,
- 1 269 coussins de positionnement qui aident les personnes âgées à être installées confortablement.

La campagne Plus de Vie 2006 a, par exemple, permis :- L’acquisition de matelas anti-escarres par le centre hospitalier de Pfastatt (Haut-Rhin, Alsace)
Subvention accordée : 3 000 €
- L’acquisition de coussins de positionnement curatifs et préventifs par l’hôpital d’Houdan
(Yvelines, Ile-de-France)
Subvention accordée : 1 000 €

Témoignage
Acquisition de pompes d’analgésie
Hôpital la Colombière – Montpellier (Hérault, Languedoc-Roussillon)
Propos de Mme Gressier, Cadre de santé au service de gérontologie et de Mme Léglise, Gériatre
« Les personnes âgées hospitalisées sont réticentes à parler de leur douleur ou ne peuvent l’exprimer verbalement et adoptent une attitude résignée face à elle. La douleur provoque des troubles du sommeil, des dépressions, des attitudes de repli sur soi, des troubles du comportement… Chez la personne âgée, plusieurs douleurs se chevauchent en même temps.
La subvention versée par la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France nous a permis d’acquérir une pompe d’analgésie pour soulager la douleur de nos patients. Cette pompe permet l’administration des doses d’analgésique en fonction de l’évaluation de la douleur effectuée à partir d’une échelle comportementale, sur prescription médicale. C’est un des outils d’amélioration de la prévention et du traitement des douleurs de la personne âgée
. »

Tous ces équipements atténuent la douleur de nos aînés hospitalisés. Ils peuvent vivre à l’hôpital de façon plus agréable, plus douce et mieux profiter des activités qui leur sont offertes.

Le rapprochement des familles

Le sentiment de solitude est très présent chez nos aînés contraints de vivre en établissement hospitalier. Or, il est désormais acquis que la présence des proches contribue largement à l’amélioration du bien-être des personnes hospitalisées.

La Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France peut faciliter l’installation de lieux et d’espaces d’hébergement spécifiques pour les familles et l’acquisition de matériels, comme des lits d’appoint. Ainsi, les dons reçus ces dernières années ont contribué au financement de nombreuses réalisations pour le rapprochement des familles avec notamment des créations d’Espaces famille.

En 2006, grâce à Plus de Vie, 12 projets ont été financés pour favoriser le lien familial.
Ainsi, la campagne 2006 a, par exemple, permis
:
- L’aménagement d’un studio d’accueil au sein de l’hôpital Marguerite de Lorraine à Mortagneau-Perche (Orne, Basse-Normandie)
Subvention accordée : 1 743 €
Cet aménagement offre aux familles la possibilité de rester plus longtemps près de leur parent âgé, et par là-même d’apaiser le sentiment de solitude dont souffre ce dernier.
- L’installation d’un jeu à ressorts dans le parc du Centre de soins de suite et de réadaptation de Guilers (Finistère, Bretagne)
Subvention accordée : 2 500 €
Ce jeu favorisera la venue des enfants et petits-enfants qui ne trouvent pas forcément un espace adapté à leurs besoins.

Témoignage
Aménagement d’un studio d’accueil
Hôpital Marguerite de Lorraine – Mortagne-au-Perche (Orne, Basse-Normandie)
Propos de M. Lachab – Cadre du service de Médecine
« Le salon d’accueil s’est ouvert il y a tout juste une semaine, et une de nos patientes en a d’ores et déjà profité. Elle a pu recevoir sa famille dans un lieu neutre, qui n’est ni un bureau, ni une chambre, et qui lui donne l’impression d’être sortie des soins. Ce salon est un lieu qui lisse les relations entre les patients et les soignants de par son côté chaleureux (…). Notre objectif vise l’amélioration de la prise en charge du patient par la famille, puisque la venue d’un proche rassure le patient (…). Notre établissement accueille des personnes assez âgées, il leur est donc difficile de se déplacer. La création de ce salon d’accueil est un confort moral pour les patients et leur famille, mais aussi un confort physique. »

Le développement d’activités

Hôpital rime parfois avec ennui pour les personnes âgées. Grâce aux subventions de la Fondation, de nombreux services gériatriques offrent à leurs patients de nouvelles activités à l’intérieur comme à l’extérieur.

L’organisation d’activités donne aux personnes âgées la possibilité d’occuper leur temps libre, de garder un lien social avec le monde extérieur et leur redonne le sourire. En 2006, grâce au montant de la collecte, 141 projets concernant le développement d’activités ont été mis en place : minibus, jardins aménagés, informatique, parcours de santé, ateliers cuisine…

Parmi ces projets, 57 minibus ont été acquis, pour permettre à nos aînés hospitalisés de sortir se promener en toute sécurité et de pratiquer des activités à l’extérieur.

La campagne Plus de Vie 2006 a notamment permis l’acquisition :
- d’un minibus pour le centre hospitalier de Versailles (Yvelines, Ile-de-France)
Subvention accordée : 12 000 €
- d’un équipement vidéo pour la Résidence la Gloriette à Yzeure (Allier, Auvergne)
Subvention accordée : 2 400 €
Ce matériel permet désormais à nos aînés hospitalisés de regarder un film dans de bonnes conditions.

Témoignage
L’acquisition d’équipements vidéo
Résidence la Gloriette – Yzeure (Allier, Auvergne)
Propos de Mme Toutain – Cadre de santé au service de gériatrie
« L’acquisition d’équipements vidéo a réellement modifié le quotidien de nos patients. Nous diffusons des films et des programmes de façon régulière qui permettent aux personnes âgées hospitalisées de s’occuper, de continuer à s’instruire et de partager des moments. Nous retransmettons les grands événements diffusés à la télévision. Ainsi, les patients suivent l’actualité et peuvent discuter avec d’autres résidants (...). La mise en place du grand écran permet désormais à ceux qui ont une mauvaise vue de regarder des films. »

L’amélioration de l’accueil et du confort

Afin de recréer un cadre agréable, familier et convivial à l’hôpital, la Fondation subventionne de très nombreuses initiatives. De la décoration des chambres à celle des couloirs, de l’acquisition de fauteuils roulants à l’aménagement de salles à manger, tout est mis en oeuvre pour améliorer l’environnement quotidien et contribuer au bien-être des patients afin qu’ils se sentent un peu plus comme chez eux.

En 2006, le montant de la collecte a permis le financement de 117 projets pour améliorer l’accueil et le confort des patients.

Parmi ces projets :
- La création d’un salon d’esthétique et de coiffure au sein de la Maison de santé de Bohain
(Aisne, Picardie)
Subvention accordée : 2 213 €
L’objectif de ce salon est de donner aux personnes âgées hospitalisées l’envie de prendre soin d’elles, d’avoir un moment de détente et, ainsi, de retrouver confiance en soi.
- L’aménagement d’une terrasse conviviale au sein de l’EHPAD* Mont le Roux d’Huelgoat
(Finistère, Bretagne)
Subvention accordée : 3 000 €
Cette terrasse permet d’accueillir les familles, de profiter du beau temps autour d’un jeu, d’une discussion… Ainsi, les patients peuvent sortir de leur chambre et profiter de leurs proches dans un cadre agréable.
* Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes
- L’acquisition de fauteuils roulants à l’hôpital local de Capesterre-Belle-Eau (Guadeloupe)
Subvention accordée : 3 000 €
Ces fauteuils roulants améliorent le confort des personnes âgées et leur offrent la possibilité de sortir plus facilement. La subvention de la Fondation a permis de financer 2 fauteuils roulants manuels, 2 fauteuils gériatriques et un fauteuil pour se doucher. Ces fauteuils offrent également la possibilité de sortir les patients du service et de les amener au bord de la mer.

Témoignage
Aménagement d’un salon d’esthétique
Maison de Santé – Bohain (Aisne, Picardie)
Propos de Mme Muriel Antoine – Aide-soignante dans le service de gériatrie
« Le salon comprend un espace coiffure et un espace esthétique. Nous avons pu constater un réel changement quant au quotidien de nos patients (…). Les soins se font en groupe, ce qui permet à nos patients de dialoguer. Chacun a l’impression d’être chez soi ou au salon du village et discute davantage autour de divers sujets. Grâce à ce salon, nos patients « s’échappent » du médical, retrouvent le sourire et restent positifs (…). Les dames sont davantage attirées par l’esthétique et les messieurs sont conquis par la coiffure (…) ».

L’opération Plus de Vie en chiffres

- Date de création : 1997
- Nombre total de projets subventionnés : 2 219
- Nombre total d’hôpitaux bénéficiaires : 814
- Montant total collecté depuis 1997 : plus de 10 millions d’euros

Les informations pratiques

Plus de Vie 2007 ! 4 semaines de solidarité : du 1er au 31 octobre 2007

Faire un don
- Envoi des dons à : Opération Plus de Vie 2007 – 13 rue Scipion – 75005 Paris
- Retirer un bulletin de soutien dans l’un des principaux bureaux de poste
- Retourner l’un des 650 000 bulletins de soutien imprimés sur les pochettes à billets de la SNCF et des 448 000 encartés dans les magazines Le Point et La Vie
- Un numéro d’appel, le 3632*, le 15 octobre, pendant l’émission consacrée à l’opération sur
France 3
Dates clés
- Soirée spéciale sur France 3, le 15 octobre 2007
Présentée par Michel Drucker, une grande soirée de solidarité pendant laquelle est mise en place une plateforme téléphonique afin de recueillir les promesses de don.
- Rencontre amicale de football, le 16 octobre 2007
L’équipe nationale de La Poste rencontrera à Valenciennes les stars du Variétés Club de France pour un match au profit de Plus de Vie !
- Une vente privée sur le site 24h00.fr, du 22 au 26 octobre 2007
5 journées de vente (une marque par jour) seront dédiées à Plus de Vie 2007 !
- Concert de Nana Mouskouri, le 24 novembre à l’Opéra Garnier (Paris)
Les profits seront reversés Plus de Vie 2007 !


Publié le Jeudi 4 Octobre 2007 dans la rubrique Société | Lu 8549 fois