Sommaire
Senior Actu

Plus de Vie ! C’est reparti pour 2011 pour la 15ème édition

La Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France a lancé le 1er octobre 2011, la 15ème édition de l’opération + de Vie. Bernadette Chirac, présidente de la Fondation, Mireille Darc et Alain Delon, qui soutiennent l’opération, appellent à la générosité des Français pour améliorer la vie quotidienne des personnes âgées hospitalisées.


Lancée en 1997 par la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France, l’opération + de Vie appelle chaque année à la générosité des Français pour améliorer la vie quotidienne des personnes âgées hospitalisées dans les services de gériatrie.

Chaque mois d’octobre (qui est également le mois de la lutte contre le cancer du sein), cette opération est l’occasion de sensibiliser le grand public et de collecter des dons pour financer des projets porteurs de vie, à l’intérieur des établissements hospitaliers.

En 2010, l’opération + de Vie a généré 1.8 million d’euros de collecte et financé 262 projets. « Cette année, nous avons à coeur de faire encore mieux pour améliorer la vie quotidienne de nos aînés hospitalisés ! » assurent les organisateurs.

Sensibles à la question des conditions de vie des personnes âgées à l’hôpital, Alain Delon et Mireille Darc –qu’on ne présente plus- renouvellent, cette année encore, leur soutien à la Fondation auprès de Bernadette Chirac.

« Du 1er au 31 octobre 2011, je compte une nouvelle fois sur la mobilisation de tous pour donner plus de vie à nos aînés » rappelle à cette occasion Bernadette Chirac, présidente de la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France.

Pour améliorer la vie quotidienne des personnes âgées hospitalisées, la Fondation subventionne chaque année de nombreux projets dans les services de gériatrie. Ils concernent tous un des quatre champs d’action suivants :

La lutte contre la douleur
Avoir mal n’est pas une fatalité. Grâce à son programme d’action spécifique envers les personnes âgées, la Fondation finance du matériel destiné à soulager les petites et grandes souffrances du quotidien.

Le rapprochement des familles
La présence des proches procure un apaisement aux patients quel que soit leur âge. Elle rassure, facilite le bon déroulement des soins et aide chacun à mieux vivre son séjour à l’hôpital.

L’amélioration de l’accueil et du confort
L’hôpital est parfois un lieu froid et angoissant où les soins omniprésents rythment le quotidien. Grâce à l’aménagement d’espaces conviviaux et à l’acquisition d’équipements adaptés, les patients se sentent mieux accueillis et plus à l’aise.

Le développement d’activités
Pour lutter contre l’ennui et le sentiment d’isolement, les équipes hospitalières organisent de nombreuses activités indispensables au mieux vivre des patients, car à l’hôpital, il faut continuer à se divertir.

Petit bilan

En 2010
1,8 million d’euros collectés ont permis de financer 262 projets.

Depuis 1997
3 542 projets soutenus, dont, 330 aménagements de jardins, 178 salons de coiffure et d’esthétique, 155 espaces famille, 2 367 matelas anti-escarres, 1 103 établissements hospitaliers ont bénéficié de subventions. Plus de mille de France sont concernées. La liste de l’ensemble des projets soutenus par la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France grâce à l’opération + de Vie est disponible sur le site : www.plusdevie.fr

Parce qu’elles vivent au plus près des personnes âgées et sont les plus à même d’identifier leurs besoins, ce sont les équipes hospitalières qui conçoivent et mettent en oeuvre les projets financés par + de Vie. Elles rédigent des demandes de subvention qu’elles adressent à la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France au début de l’été. Le Comité d’Orientation, composé de professionnels du monde hospitalier, sélectionne les dossiers qui s’inscrivent dans les domaines d’intervention de la Fondation selon des critères établis. Les subventions sont ensuite attribuées chaque année en fonction des résultats de la collecte.

Les subventions sont versées aux hôpitaux et EHPAD (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) une fois leurs projets réalisés. Pour la Fondation, c’est le moyen de garantir à ses donateurs que les financements accordés correspondent à de vraies réalisations.

Les équipes hospitalières particulièrement mobilisées se voient décerner « le Prix + de Vie ». Avec une dotation totale de 12.400 euros, le prix récompense chaque année trois établissements en leur permettant de financer un projet qui leur tient à coeur. Les dossiers présentés sont sélectionnés par un jury composé de membres de la Fondation, de représentants d’établissements hospitaliers et de partenaires de l’opération, selon trois critères : la qualité et l’originalité des actions mises en place, le degré de mobilisation du personnel et l’implication des personnes âgées hospitalisées.

Ils soutiennent + de Vie

Mireille Darc et Alain Delon ont décidé cette année encore de poursuivre leur engagement aux côtés de Bernadette Chirac pour venir en aide aux personnes âgées hospitalisées.

Alain Delon, vous avez décidé de poursuivre votre engagement auprès des personnes âgées hospitalisées pour la deuxième année consécutive. Pouvez-vous nous expliquer ce que représente pour vous l’opération + de Vie ?
L’engagement de Madame Chirac auprès des personnes âgées me touche beaucoup. La solitude des personnes âgées hospitalisées est un sujet qui me bouleverse. Il y a tant de choses à faire pour permettre à ces personnes de sortir de l’isolement, pour leur offrir un lieu de vie, de partage et de gaité, c’est tout naturellement que j’ai souhaité soutenir + de Vie et rejoindre Mireille Darc pour appeler à la solidarité et à la générosité des Français.

Mireille Darc, voilà maintenant quatre années que vous vous engagez pour apporter + de Vie aux personnes âgées hospitalisées. Pourquoi cette cause est-elle si importante à vos yeux ?
Cette année encore, je suis heureuse de m’engager auprès de Madame Chirac et de la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France. Offrir une vie meilleure aux personnes âgées hospitalisées est une cause qui me tient particulièrement à coeur. Nous devons tout mettre en oeuvre pour leur apporter notre soutien et améliorer leur quotidien. J’ai eu l’occasion de me rendre dans plusieurs services gériatriques, et le contact avec les personnes âgées m’enrichit énormément. Nous avons tous un rôle à jouer. Nous devons faire connaître l’opération et les projets qu’elle soutient pour que nos aînés ne tombent pas dans l’oubli.

La Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France a décidé cette année, pour les quinz ans de l’opération + de Vie, d’investir les cuisines des établissements gériatriques pour célébrer la gourmandise à tous les âges de la vie ! Parmi les projets que la Fondation soutient fortement, à la demande des établissements hospitaliers, les ateliers de cuisine thérapeutique tiennent le haut de l’affiche : 106 d’entre eux ont vu le jour grâce à + de Vie et représentent 465.311 euros de dons.

Le principe des ateliers de cuisine thérapeutique
Au sein d’une cuisine aménagée spécifiquement pour elles et pour leur handicap, les personnes âgées participent à un atelier de confection culinaire sous la houlette d’un animateur gastronome. Plusieurs recettes sont proposées en fonction du thème choisi pour l’atelier. Tout le monde met la main à la pâte : casser les oeufs, pétrir la pâte, faire rugir le mixeur ou goûter la sauce qui est en train de réduire, autant d’activités qui permettent de solliciter les sens des patients pour un moment de plaisir et de détente.

L’atelier cuisine : un moyen de faire entrer + de Vie à l’hôpital
Ces ateliers font appel au savoir-faire des résidents, à leur mémoire. Il permet de cultiver et de maintenir les acquis et les gestes de la vie quotidienne, qui ne sont plus sollicités à l’hôpital. Les résidents sont mis à contribution, ils confectionnent des plats qu’ils connaissent et les souvenirs liés à certaines recettes, à des gestes ou à des odeurs ressurgissent parfois, ce qui est très positif pour leur moral !

Un dispositif événementiel unique dans les cuisines des établissements gériatriques
Un grand concours de cuisine va être ouvert à tous les établissements gériatriques de France disposant d’une cuisine thérapeutique : le prix + de Vie. L’équipe de la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France a décidé de mettre certains de ces ateliers en lumière, parce qu’ils collaborent avec des chefs cuisiniers locaux qui ont accepté d’animer des ateliers de cuisine dans les hôpitaux situés à proximité de leur restaurant.

Comment soutenir + de Vie et faire un don
- par chèque bancaire ou postal à l’ordre de :
Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France Plus de Vie
13, rue Scipion
75005 Paris
- par virement bancaire ou mandat postal au : 0000 T38 0826
- par CB sur www.plusdevie.fr via des solutions de paiements sécurisés.

Déductions Fiscales
En décidant de soutenir la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France, le donateur bénéficie de dispositions fiscales intéressantes. Il est possible de déduire 66% de chaque don de l’impôt sur le revenu dans la limite de 20% du revenu net imposable. Ainsi, un don de 20 euros ne coûte que 6,80 euros, un don de 40 euros, 13,60 euros, après réduction d’impôt.


Publié le Lundi 10 Octobre 2011 dans la rubrique Social | Lu 2100 fois