Sommaire
Senior Actu

Plan Cancer 3 : la réaction de la Fédération Unicancer

Dans un récent communiqué, la Fédération Unicancer approuve les objectifs du Plan cancer 3 tout en annonçant qu’elle restera vigilante sur la mise en oeuvre rapide et effective des actions annoncées. Détails.


La fédération salue l’annonce du Plan cancer 2014-1019 prononcée le 4 février par le président de la République, François Hollande.
 
Pour Unicancer, avec 1,5 milliard d’euros investis sur une période de cinq ans, ce nouveau Plan cancer apporte un soutien politique affirmé indispensable pour faire avancer la lutte contre le cancer en France.
 
La fédération ne peut qu’adhérer aux objectifs fixés par le président visant à améliorer la prévention, le dépistage, la guérison et la vie après le cancer.
 
Concernant les soins, Unicancer se félicite que les principales évolutions de la prise en charge soient bien inscrites dans le Plan cancer 3. En effet, la fédération a démontré récemment dans une étude sur la prise en charge des cancers à horizon 2020 que la cancérologie vit une véritable révolution.
 
« La chirurgie ambulatoire, la radiologie interventionnelle, les chimiothérapies orales, la réduction des séances de radiothérapie, la caractérisation des tumeurs font progresser la prise en charge du patient et exigent des nouvelles formes d’organisation du système de santé. Le Plan cancer 3 a bien identifié les objectifs à atteindre », déclare le Pr Josy Reiffers, président de la Fédération Unicancer.*
 
Cependant, la Fédération suivra avec attention la mise en oeuvre rapide de mesures permettant de financer l’innovation au service du patient. « Le système présent pénalise les établissements de santé, tels que les Centres de lutte contre le cancer, qui pratiquent une prise en charge du cancer innovante et sans dépassement d’honoraires. Toutes les évolutions actuelles porteuses d’innovation sont peu ou pas remboursées par l’Assurance maladie. Cette situation menace la qualité et l’égalité d’accès aux soins en France. L’un des principaux défis du Plan cancer 3 sera de proposer des mesures concrètes dès cette année pour adapter le système de santé français aux innovations de la cancérologie de sorte à assurer leur viabilité, leur pérennité et leur accessibilité à tous les patients » souligne encore le Pr Reiffers.
 
Les Centres de lutte contre le cancer (CLCC) ont largement contribué à l’élaboration et à la mise en œuvre des plans cancer successifs. Ils sont ainsi à l’origine de nombreuses initiatives généralisées par le Plan cancer 2003-2007 et le Plan cancer 2009-2013, telles que les consultations spécifiques pour l’annonce de la maladie ou les réunions de concertation pluridisciplinaire, qui consistent à réunir des professionnels de différentes disciplines pour prendre une décision sur le traitement le plus adapté à un patient.
 
Lors du Plan cancer 2009-2013, les Centres de lutte contre le cancer ont été des partenaires privilégiés pour de nombreuses expérimentations, pour preuve le taux élevé de projets portés ou associant les CLCC sélectionnés dans le cadre des différents appels à projets lancés par l’Institut national du cancer (INCa).
 
A titre d’exemple, les CLCC ont emporté seuls ou en association avec les CHU et les institutions de recherche fondamentale :

· 44% des programmes hospitaliers de recherche clinique (PHRC) cancer sélectionnés (121 projets de recherche sur les 274 sélectionnés)
· 53% des projets (39 sur 74) de recherche translationnelle
· 7 sur 8 des Sites de recherche intégrée sur le cancer (SIRIC)
· 19 sur 28 des plates-formes de biologie moléculaire, afin de permettre une caractérisation précise des tumeurs et un traitement adapté
· 15 sur 24 des unités de coordination en oncogériatrie
· 6 sur 8 des unités adolescents et jeunes adultes
· 8 CLCC coordinateurs pour les cancers rares sur 27 établissements de santé identifiés en France
 
Dans le cadre de l’élaboration du Plan cancer 3, la Fédération a adressé une contribution officielle avec 20 propositions dans le domaine des soins et de la prise en charge et plus de 30 experts des CLCC et de la Fédération ont été auditionnés au moment de l’élaboration du rapport de recommandations pour le troisième Plan cancer du Pr Jean Paul-Vernant. Selon le Pr Josy Reiffers : « Les Centres de lutte contre le cancer sont toujours mobilisés pour être des terrains privilégiés d’innovation et d’expérimentation pour la mise en oeuvre des actions du Plan cancer 3 ».
 
Rappelons que la Fédération Unicancer réunit les vingt Centres de lutte contre le cancer : des établissements de santé privés à but non lucratif exclusivement dédiés aux soins, à la recherche et à l’enseignement en cancérologie. Fers de lance de la cancérologie en France, les Centres de lutte contre le cancer participent au service public hospitalier et assurent une prise en charge du patient en conformité avec les tarifs conventionnels, sans aucun dépassement d’honoraires.


Publié le Jeudi 6 Février 2014 dans la rubrique Santé | Lu 422 fois