Sommaire
Senior Actu

Plan Bien Vieillir : mise en place d’un comité de suivi…

Roselyne Bachelot-Narquin, ministre de la Santé et Valérie Létard, secrétaire d’Etat chargée de la Solidarité ont installé le mardi 23 septembre 2008, un comité de suivi national du plan « Bien vieillir ». Détails.


Le plan « Bien vieillir » concerne tous les seniors, soit plus de 10 millions de personnes, et vise à répondre au défi du vieillissement de la population, en développant les axes suivants : organiser une prévention ciblée pour prévenir ou retarder l’apparition de pathologies ou d’incapacités ; maintenir ou favoriser l’investissement des personnes âgées dans la vie sociale.

L’amélioration de la qualité de vie des personnes âgées représente un défi sociétal qui justifie la mise en œuvre de stratégies de prévention, de dépistage et de formation pour les professionnels de santé et de soins. Ces stratégies leur permettront à terme d’adapter les axes du plan « Bien vieillir » à toutes les populations concernées et en particulier à celles en situation de fragilité sociale ou de précarité.

A la demande des deux ministres, le docteur Jean-Pierre Aquino présidera le comité national de suivi du plan. Il mettra en place un groupe de travail qui sera notamment chargé d’élaborer le contenu d’une consultation de longévité pour les personnes de 55 à 70 ans qui ont cessé leur activité.

Cette consultation devrait permettre d’assurer un lien entre la médecine préventive professionnelle et le médecin traitant. « Elle représentera une occasion privilégiée pour le patient de faire le point sur l’état de sa santé, de prévenir tout risque de perte d’autonomie et de déterminer avec lui la mise en place d’un programme personnalisé de prévention, de dépistage et, si nécessaire, de prise en charge sanitaire et médicosociale » précise le communiqué du ministère de la Santé. Une expérimentation sera lancée dès 2009 à cet effet.

Par ailleurs, afin que ce plan puisse créer le parcours d’un vieillissement réussi, Valérie Létard, et Roselyne Bachelot-Narquin souhaitent qu’il s’appuie sur trois démarches fortes :

- la valorisation des actions mises en œuvre au niveau local par les villes et les autres collectivités territoriales par la création d’un label « Bien vieillir ». Les collectivités qui recevront ce label, témoigneront de leur volonté et de leur engagement de prendre en compte le facteur de vieillissement des habitants dans la mise en œuvre des politiques locales ;

- le changement de regard que la société porte sur les personnes âgées et la lutte contre cette forme particulière de discrimination qui touche les personnes âgées. Les initiatives concrètes intergénérationnelles seront encouragées comme l’installation de crèches dans les EHPAD ;

- la prise de conscience de l’impact positif des personnes âgées dans notre société et sur notre économie, comme le prouve la multitude des transferts financiers des plus âgés vers les plus jeunes afin de les accompagner dans les moments clés de leur vie (début de la vie professionnelle, équipement de leur logement, garde des jeunes enfants…).
Plan Bien Vieillir : mise en place d’un comité de suivi…


Publié le Mardi 30 Septembre 2008 dans la rubrique Société | Lu 7203 fois