Sommaire
Senior Actu

Philippe Bas réagit aux critiques de la réforme des USLD

Suite aux différentes critiques essuyées par le gouvernement sur son projet de réforme de 83.000 lits d'unité de soins de longue durée (USLD), qui devrait être achevé avant le 1er janvier 2007, Philippe Bas, ministre délégué aux Personnes âgées tient à apporter les précisions suivantes sur la prise en charge des personnes âgées dépendantes hébergées dans ces USLD.


« Aujourd’hui, de nombreuses personnes âgées dépendantes sont accueillies dans des structures hospitalières de long séjour ; ces structures ne peuvent pas offrir aux personnes âgées qui en ont besoin un accompagnement complet de la dépendance (définition du projet de vie de la personne âgée, auxiliaires psychologiques, animation…) » précise le ministre dans le communiqué.

Pour améliorer leur qualité de vie, une mission d’évaluation de la charge de soins au sein de chaque USLD, établissement par établissement, a été lancée par Philippe Bas, afin de mieux connaître les profils et les besoins des patients et de pouvoir offrir, dans le même établissement, à chaque personne âgée dépendante la prise en charge qui lui convient le mieux.

L’objectif de cette évaluation, précise le communiqué du ministère, est de permettre à chaque unité hospitalière de s’organiser pour offrir sur place la prise en charge la meilleure et la plus adaptée aux personnes âgées dépendantes, en fonction de leurs besoins réels qui auront ainsi été déterminés. .../...
Philippe Bas copyright Senioractu.com

« A l’issue de cette évaluation, aucun transfert de personnes âgées ne sera effectué » assure le ministère, « chacune restera au sein de l’établissement dans lequel elle est hébergée aujourd’hui ; l’établissement évoluera pour améliorer la qualité de sa prise en charge et l’adapter à chaque personne ».

Enfin « aucune diminution des moyens n’interviendra : les moyens humains, matériels et financiers nécessaires à ce meilleur service rendu aux personnes âgées dépendantes sont maintenus et seront même renforcés » conclut ce communiqué.

Pour en savoir plus, lire aussi :
Redéfinition des Unités de soins longue durée : pétition et réaction


Publié le Vendredi 19 Mai 2006 dans la rubrique Social | Lu 4018 fois