Sommaire
Senior Actu

Petites retraites : le point avec le ministère des Affaires sociales

« Comme le gouvernement s’y était engagé » indique le communiqué du ministère, « les règles de revalorisation habituelles des pensions s’appliqueront aux retraites inférieures à 1.200 euros. Ces règles, du fait de la très faible inflation prévue pour 2014, conduisent mécaniquement à une stabilité des pensions ». Dont acte.


Ainsi, dans un récent communiqué, Marisol Touraine, ministre de la Santé et des Affaires sociales, souligne que « les pensions des retraités au minimum vieillesse bénéficieront, comme le gouvernement s’y était engagé, d’un coup de pouce en octobre prochain ». C’est-à-dire en octobre 2014.
 
« Concrètement, ces retraites augmenteront » ajoute le ministère qui tient à rassurer les retraités les plus pauvres, compte-tenu que ceux qui ont d’ores et déjà une retraite confortable verront le montant de leur retraite bloqué jusqu’à l’année prochaine.
 
Et le gouvernement de rappeler que « les règles de revalorisation habituelles s’appliqueront comme prévu aux retraites inférieures à 1.200 euros. Comme chaque année, le mécanisme de revalorisation des pensions qui s'appliquera est automatique. Les pensions sont revalorisées en fonction de la prévision d’inflation pour l’année en cours (2014), qui devrait s’établir à +0,5%, comme indiqué par Michel Sapin, ministre des Finances et des Comptes publics mercredi dernier ».
 
Le rattrapage de l’inflation de l’année précédente (2013), correspondant à la différence entre l’inflation constatée en 2013 (0,7%) et l’inflation prévue en 2013 (1,2%), soit -0,5%. En effet, en 2013, les pensions ont été revalorisées au-delà de l'inflation, compte tenu d'une prévision erronée sur le taux d'inflation. Cette différence (entre prévision et réalisé) est fréquente, et fonctionne dans les deux sens (parfois, la prévision est inférieure à l'inflation constatée, ce qui induit un rattrapage positif).
 
Le mécanisme de revalorisation, appliqué comme prévu, conduit donc mécaniquement à une stabilité des pensions inférieures à 1.200 euros (+0,5% d’une part, -0.5% d’autre part). Les pensions des retraités qui bénéficient du "minimum vieillesse", actuellement fixé à 792 euros pour une personne seule, bénéficieront quant à elles, comme le gouvernement s’y était engagé, d’un coup de pouce en octobre prochain.


Publié le Lundi 15 Septembre 2014 dans la rubrique Retraite | Lu 923 fois