Sommaire
Senior Actu

Personnes âgées : attention à "l'arnaque aux acariens"

Récemment, la Maison des seniors de Besançon (Doubs) a mis en garde les personnes âgées contre un nouveau type d’arnaque : celle « aux acariens ». Le principe ? Un individu se fait passer pour un agent des services de santé publique et indique à la personne personnes âgée que si elle ne change pas sa literie, elle sera dans l'obligation de payer pour la désinfection de l'immeuble entier si les acariens prolifèrent.


Personnes âgées : attention à "l'arnaque aux acariens"
Pas une journée ne passe sans qu’un quotidien ne relate un fait divers sur des malfrats arnaquant des personnes âgées… Cela fait déjà quelques années que ça dure et malheureusement, les choses ne vont pas en s’arrangeant. En matière d’arnaques, les voleurs sont particulièrement imaginatifs : faux policiers, faux employés du gaz, faux neveu, etc. Les exemples sont nombreux !
 
Dernier en date : le faux employé des services publics qui se présente pour vérifier la présence d’acariens dans le domicile d’une personne âgée. Récemment, cela est arrivé à Besançon dans le Doubs. L’alerte a été donnée par une vieille dame suivie par la Maison des seniors, un organisme local en charge des ainés.  
 
Plus concrètement, la personne âgée a d’abord reçu un coup de téléphone d’un soi-disant service public, l’informant qu’un agent (un faux naturellement) allait se présenter à son domicile afin de vérifier sa literie. En même temps, il lui proposerait un oreiller pour soulager son mal de dos. Le jour suivant, un jeune homme en blouse blanche avec un logo « service bio santé » a effectivement sonné à sa porte.
 
Il voulait vérifier la présence d’acariens dans sa literie. Il lui a même indiqué que si elle ne changeait pas sa literie, elle pourrait être amenée à payer pour la désinfection de l'immeuble entier en cas de prolifération des acariens. Naturellement il s’agit bel et bien d’une arnaque, une de plus, imaginée pour tromper les aînés. En l’occurrence, le truc n’a pas pris et la personne âgée a informé la Maison des seniors de Besançon. Bien évidemment, ce piège n’est pas propre à la région. Cela peut arriver n’importe où en France. Alors vigilance. 


Publié le Mardi 3 Février 2015 dans la rubrique Société | Lu 1226 fois