Sommaire
Senior Actu

Pays-Bas - Un commissariat se transforme en maison communautaire pour seniors gays

Considérant que les homosexuels âgés se sentent isolés voire exclus par la société, M. Lutje Schipholt et Mr Boël de La Haye (Pays-Bas) ont décidé de créer une maison communautaire destinée à accueillir les homosexuels seniors, visant à leur permettre de vieillir ensemble, sans soucis du « qu’en dira-t-on », indique un article de Radio Netherlands.


Sans enfants et avec certaines familles qui ont encore du mal a accepté l’homosexualité de l’un de leurs proches, Mr Lutje Schipolt estime qu’en vieillissant, les seniors gays se sentent de plus en plus isolés et évincés de la société. D’où son idée, avec Jos Boël, de rassembler des homosexuels seniors dans différents logements, dans un immeuble qui leur serait spécifiquement réservé.

« Il s’agit de regrouper des personnes qui ont les mêmes centres d’intérêt et les mêmes préoccupations, tout en leur laissant le choix de vivre dans leur intimité dès que leur porte se ferme » explique l’initiateur de ce projet. Et d’ajouter « que le minimum est de prendre un café tous ensemble, au moins une fois par semaine. Ensuite, les contacts peuvent être plus réguliers et rapprochés, il est possible par exemple, d’aller au cinéma ou de se promener ensemble ».

Pour ces deux messieurs, la mise en place d’une telle communauté est nécessaire. « Dans le milieu homosexuel, il n’y a pas d’enfants, ni de petits-enfants pour venir vous voir » explique M. Lutje Schipholt, de plus « vous n’êtes pas invité aux réunions de famille, vous restez seul. Si vous n’avez jamais eu l’occasion de vous faire des relations, alors là, l'existence commence à devenir difficile, particulièrement en vieillissant ».

« Toute la vie vous avez évolué dans un isolement partiel, vous avez l’impression de ne jamais avoir vraiment appartenu à cette société, ni dans votre profession, ni dans votre famille, ni dans votre vie privée. Vous restez un intrus. Les gens polis ne vous le diront pas, mais c’est un fait. Plus tard, lorsque la société aura changé, si jamais elle change, le problème pourra disparaître. Mais ce n’est pas encore le cas » ajoute Mr Lutje Schipolt.

En attendant, il semblerait que ces deux messieurs aient trouvé l’endroit idéal pour faire vivre leur communauté. Il s’agit d’une ancienne école (larges couloirs, grande cage d’escaliers et pièces spacieuses) construite en 1905. Par la suite, l’édifice a été repris par la police, qui devrait prochainement déménager.

Lire aussi : Allemagne – Berlin démarre la construction d’une maison de retraite pour homosexuel(lle)s
Lire aussi : Etats-Unis – Une étude sur le financement des retraites des couples homosexuels gays et lesbiens
Lire aussi : France - Elusiades, Les premières résidences-services pour gays et lesbiennes seniors
Lire aussi : Etats Unis – Les seniors gays se sentent victimes de discrimination


Publié le Jeudi 28 Avril 2005 dans la rubrique Société | Lu 4972 fois