Sommaire
Senior Actu

Palmes Gérontologiques 2007 : une première édition et dix projets récompensés

L’association Geriapa, financée et animée par le Mécénat CNP Assurances depuis 1988, vient de remettre lundi dernier, les premières Palmes Gérontologiques, une action qui se propose de reconnaître et d’encourager, par son appui financier, des réalisations permettant de préserver et d’améliorer l’autonomie de la personne âgée, en évitant notamment les ruptures dans son parcours de vie.


Geriapa, qui rassemble plus de 80 % de l'ensemble des professionnels des secteurs associatifs, public et semi-public, a sollicité durant l’année 2007 la présentation d’actions originales et en cours d’application, allant dans le sens d’un parcours facilité des personnes âgées, dans un dispositif territorialisé cohérent d’accueil, d’accompagnement et de soins. Cette sélection a ainsi permis de recenser des initiatives novatrices, de les reconnaître et de les encourager à se poursuivre par l’attribution d’un soutien financier.

Lors d’une conférence de presse qui s’est tenue le 17 décembre dernier, les lauréats et leurs réalisations exemplaires élaborées grâce à la motivation, l’investissement et la compétence ont été présentés. Résultat, dix initiatives qui préservent ou améliorent l’autonomie des seniors ont été sélectionnées par Geriapa qui leur a par ailleurs attribué à chacune un soutien financier d’un montant de 7000 euros.

Grâce au soutien du Mécénat CNP Assurances/Geriapa et à la mobilisation des acteurs, la communication sur ces différentes initiatives lors de cette manifestation et sur le site Internet du Mécénat CNP www.cnp.fr devrait favoriser la connaissance de ces réalisations exemplaires et la naissance d’autres actions visant l’autonomie de la personne âgée, en évitant notamment les ruptures dans son parcours de vie. Détails des actions. .../...

1/ Action commune de stimulations cognitives et sensorielles et de développement du lien social : Un périple de plusieurs semaines en Normandie EHPAD Résidence La Madeleine 76570 Pavilly

L’action proposée vise à développer ou créer des liens sociaux et à encourager la diversification des exercices de stimulations cognitives et sensorielles, dans le but d’entraîner et de préserver les capacités des personnes.

L’action a pris les formes d’un jeu intitulé « Grand Jeu de la Rentrée » qui met en place diverses activités autour de la mémoire, du langage, des fonctions motrices, des 5 sens, des capacités de communication et de travail en groupe. Ces activités tenant compte de la disparité des possibilités cognitives et sensorielles de chacun, et permettant de stimuler les résidents.

Des séances de « jeux » ont été organisées en équipes de 4 à 7 personnes encadrées chacune par un membre du personnel. Il a été aussi proposé chaque semaine aux résidents, des excursions en lien avec le thème des séances de jeux.

Cette action concerne en priorité les résidents, mais aussi les professionnels : psychologue, animatrice, personnel soignant, personnel du Cantou et de l’Accueil de Jour, ainsi que le personnel administratif par leur aide au niveau de l’organisation.

Evaluation de l’action
- Une participation importante aux séances de jeux (plus de 50 résidents sur 86 au total).
- Une forte demande pour les sorties ainsi que l’engouement des personnes pour l’ensemble de l’action, incitent l’EHPAD à réfléchir aux perspectives d’avenir. Les retombées sont si positives qu’ils envisagent de renouveler le projet en utilisant un autre thème.
- Au niveau du personnel, les commentaires sont également très positifs. Les membres de l’équipe ont aimé travailler ensemble et disent avoir appris à se connaître.

2/ Le Domicile Services ou « Comment accompagner la retraite à domicile » Mutualité Retraite 29 44000 Nantes

Le concept de Domicile Services est né du constat d’un besoin de logement adapté au handicap, d’un besoin d’accompagnement social, et d’un besoin de socialisation des personnes âgées.

Il s’appuie sur deux offres indissociables : un logement adapté aux personnes à mobilité réduite et des services.

Le domicile services répond à un besoin de rester à domicile. Il est situé dans un quartier vivant, proche des commerces, des services, des transports en commun. Chaque logement est adapté aux personnes à mobilité réduite et est conçu pour faciliter la vie du locataire. La dispersion des logements réservés aux personnes âgées, parmi des logements familiaux, permet une mixité sociale intergénérationnelle.

Les 15 à 17 logements du Domicile Services sont répartis au sein d’un ensemble d’une quarantaine de logement sociaux.

Les services proposés se déclinent de la façon suivante :
1. Assurer un soutien matériel, moral et relationnel
2. Solliciter et coordonner l’intervention des services extérieurs
3. Favoriser la convivialité
4. Se sentir en sécurité y compris la nuit
5. Proposer un service de restauration

Le domicile services constitue une offre complémentaire aux solutions existantes notamment aux logements foyers destinés aux personnes autonomes.

Après une première expérience datant de 1996, ce concept a évolué vers des formules encore plus innovantes :
1. Domicile Services et Village Retraite - le cas de Chateaubriand : un village retraite de 5 à 12 pavillons individuels de plain-pied, situés au centre d’une commune pour permettre un accès aux commerces et services (médecin, pharmacie…) et rompre avec l’isolement.
2. Mixité de l’accueil : personnes âgées et adultes handicapés – « Crucy Fouré » à Nantes : Ce concept associe 6 logements pour adultes handicapés à 16 logements pour personnes âgées. Les services proposés par le domicile services sont de même nature pour les personnes handicapées et les personnes âgées. La cohabitation de ces catégories de population est une expérience tout à fait novatrice et riche

Evaluation de l’action

Le premier Domicile Services, ouvert en 1996, a accueilli jusqu’à ce jour 41 personnes âgées. La grande majorité ayant vécu à leur domicile jusqu’à la fin de leur vie. Actuellement 99 personnes âgées sont logées dans les six domiciles services existants.

3/ Préparer et développer la coordination gérontologique du Pays Saumurois – Hôpital Local de Doué la Fontaine - 49700 Doué la Fontaine

L’Association du Réseau Gérontologique du Sud Saumurois a pour mission le maintien à domicile des personnes âgées dépendantes ou en voie de dépendance en assurant une prise en charge médico-sociale globale et de qualité.

Le réseau répond au concept de « réseau gérontologique » qui permet aux personnes âgées de rester à domicile le plus longtemps possible grâce à une évaluation gériatrique et médico-sociale initiale. Cette évaluation est complétée par la définition d’un plan d’intervention personnalisé qui garantie la continuité de la prise en charge, médicale et sociale, au domicile de la personne âgée.

Fort de son succès et face aux demandes de plus en plus nombreuses, le réseau souhaite étendre son activité à l’ensemble du territoire Saumurois et mettre en place une évaluation neuropsychologique permettant le dépistage précoce de la maladie d’Alzheimer et maladies apparentées. Cette évaluation est basée sur la mise en place d’outils de dépistage simples permettant d’organiser les différentes interventions auprès de la personne :
- consultations associées à un bilan global des fonctions supérieures et de la mémoire,
- réunion de coordination fixant le traitement, le suivi et une orientation de prise en charge.

Le réseau assure également le soutien d’un groupe de visiteurs bénévoles à domicile afin de lutter contre l’isolement. Un service de garde itinérante de nuit est en cours de développement.

Evaluation
En 2006, 257 patients ont bénéficié d’une prise en charge par le réseau et 125 professionnels sont adhérents au réseau

4/ Mise en réseau des professionnels de santé et médico-sociaux au service des personnes âgées de l’agglomération Toulousaine Association Géronto Pastel 31 31400 Toulouse

L’Association Géronto Pastel 31, créée en juin 2006, a pour principal objectif d’aider les professionnels de santé libéraux et institutionnels à améliorer la globalité de la prise en charge des personnes âgées dépendantes et ou fragiles.

L’action reconnue consiste à aider les professionnels sanitaires et médicaux sociaux à activer la filière gériatrique lors de leur intervention auprès d’une personne âgée.
Cette action est illustrée par différents exemples :
- éviter les passages aux urgences lorsque ce n’est pas indispensable
- suivre le parcours intra hospitalier du patient et informer le médecin traitant
- préparer la sortie de la personne âgée des services hospitaliers.

Une convention entre le réseau et les établissements sanitaires et médicaux sociaux est proposé afin de partager la même étique et établir un fonctionnement clair tout au long de la filière gériatrique.

De nombreux médecins généralistes font appel au réseau Géronto Pastel et de nombreux partenariats ont été signés avec des établissements (EHPAD, CCAS, CLIC, Association de services à domicile, SIAD, cliniques, établissements hospitaliers, HAD) ainsi qu’avec d’autres réseaux tels le réseau Relience (Soins Palliatifs et Douleur) et le réseau DOMIDENT (Réseau de dentistes intervenant au domicile pour les personnes âgées ne pouvant se déplacer).

5/ La Maison Ouverte - Hôpital Broussais- 75014 Paris

La Maison Ouverte a été fondée en juillet 2000 et ouvre un premier site expérimental dans le 14ème arrondissement de Paris Pour permettre une continuité naturelle de la vie, ne pas édifier un système découpé par tranches d’âges et inscrire ainsi la vie de chacun dans la dignité, la Maison ouverte accueille les personnes souffrant de handicaps physiques ou de démence accompagnées de leurs proches ou de leurs aidants.

La Maison Ouverte est un espace de quartier destiné à accueillir inconditionnellement les personnes vieillissantes et par ses activités, permettre leur épanouissement physique et psychique en construisant des échanges intergénérationnels.

C’est un espace de création, de construction et d’acquisition qui modifie la représentation de la vieillesse aux yeux de toutes les générations. Les pratiques créatives réalisées n’ont pas comme finalité la production d’œuvres mais, centrées sur l’expérience, elles contribuent à l’épanouissement de l’être. On distingue ainsi :
- la conception de projets (théâtre, concerts, conférences, expositions) et des ateliers qui associent le public des maisons Ouvertes à celui des écoles, collèges, écoles d’art et organismes culturels.
- Les évènements culturels ancrés dans la création contemporaine et sont partagés par différentes générations.
- Les évènements festifs rythment l’année (scénographie, qualité des mets, qualité plastique)
Aujourd’hui la maison ouverte développe avec ses partenaires une démarche d’essaimage conçue pour garantir la qualité de fonctionnement et renforcer la capacité de recherche et d’expérimentation des différents sites.

La Maison Ouverte est également organisme de formation.

6/ L’accueil de nuit et de jour Hôpital local Gilles Buisson 50140 Mortain

L’accueil de nuit permet aux aînées de vivre la journée chez elles, leur domicile restant leur point d’ancrage. La personne âgée est accompagnée de son domicile en fin d’après-midi dans l’unité hébergement partiel située dans la maison de retraite. Ensuite elle dîne en compagnie des autres résidents et passe le reste de la nuit dans l’unité. Le retour s’effectue le lendemain en cours de matinée. Ce dispositif s’adresse généralement aux personnes âgées ayant des troubles de la motricité.

Cet accueil, réalisé à l’Hôpital de Mortain permet à la personne de vivre à son domicile la journée tout en s’assurant d’une sécurité hospitalière la nuit. Il favorise également la création d’un véritable partenariat avec les professionnels médicaux, paramédicaux et du maintien à domicile et permet ainsi, un développement et un travail en réseau Ville-Hôpital.

L’accueil de nuit c’est :
- la volonté exprimée de conserver son domicile même en cas de perte importante de l’autonomie globale dans un projet clarifié.
- La nécessité d’une présence au domicile pour garantie la sécurité dans la journée et répondre aux besoins quotidiens indispensables
- Une collaboration et une coordination totales entre les différents acteurs du dispositif, renforcées par un outil de communication.
- Un rythme de vie réfléchi et accepté par tous
- Une relation basée sur le respect, la confiance avec les agents assurant les transports.
- Une organisation précise des transports en fonction des habitudes de vie et des interventions des différents professionnels

Quant à l’accueil de jour, il permet l’accueil de patients généralement autonomes mais atteints de démences dans 75% des cas.

L’accueil de jour c’est :
- rompre l’isolement des personnes isolées au domicile, participer aux différentes activités programmées dans l’établissement
- permettre à la famille d’être rassurée, de se libérer et de se déculpabiliser de la séparation

Evaluation
Les demandes d’inscription en hébergement de nuit se multiplient depuis le début de l’activité en 1998 : 10 à 12 personnes sont hébergées la nuit toute l’année.

7/ Plate forme Gérontologique Expérimentale Fondation Maison des Champs 75019 Paris

La Fondation Maison des Champs, reconnue d’utilité publique depuis 1932 a pour but de « fournir à la population laborieuse (…) tous les moyens d’aide et d’assistance matérielle, morale et sociale dont elle peut avoir besoin

Ainsi la Fondation gère différents services et établissements que sont : un service polyvalent d’aide et de soins à domicile, un service mandataire, deux appartements d’hébergement temporaire, un service d’accompagnement à la vie sociale, 47 places d’appartements de coordination thérapeutique, un service d’action sociale et culturelle, une cellule d’évaluation des besoins pour les personnes en GIR 5 et 6, une crèche de 60 berceaux, une plate-forme gérontologique expérimentale pour les personnes âgées du 19ème arrondissement et leur famille.

Cette plate–forme gérontologique expérimentale propose d’associer des activités réparties en trois secteurs :
- le dispositif d’aide et de soins : évaluation et coordination de la prise en charge de la fragilité des personnes âgées, animations socio-thérapeutique, consultations médicales, garde de nuit itinérante, séjour de répit.
- Le dispositif social : aide administrative, accompagnement extérieur, service petit dépannage/bricolage, service vanity case, aide aux aidants.
- Le dispositif de rupture de l’isolement : lutte contre la solitude, animation à domicile

La plate–forme s’apparente ainsi à un « guichet unique » de services pour les personnes âgées et leur famille. Par ailleurs, elle promeut le développement des liens intergénérationnels, notamment avec les jeunes en service civil volontaire et le développement de la participation des personnes âgées du quartier, en leur proposant de devenir des acteurs dans la mise en œuvre de certaines actions.

8/ Ateliers Réminiscence et de Sollicitation pour personnes âgées dépendantes et semi dépendantes à domicile Association Soins et Santé 87100 Limoges

Soins et Santé est une association à but non lucratif créée en 1973 dans le but de poursuivre l’activité de cinq centres de soins congréganistes existants, pour certains, depuis plus d’un siècle sur la ville de Limoges.

Soucieuse du bien-être physique et psychologique des patients âgés suivis par le SSIAD(Service de Soins Infirmiers à Domicile), l'association a pensé autrement la prise en charge de ces patients, atteints souvent de pathologies démentielles. Elle a organisé un « passage » supplémentaire d’une Aide Médico Psychologique (AMP) au domicile des personnes âgées identifiées par l'équipe soignante, lors des soins de nursing, dans le but de les solliciter et de les stimuler en créant des ateliers réminiscence et de sollicitation.

Lors des premiers ateliers, il est effectué des tests cognitifs simples dans le but de mettre en place une surveillance. Ces tests, qui sont effectués régulièrement, permettent de suivre l’évolution des troubles mnésiques de chaque personne âgée dans un but préventif.

Ces ateliers ont été mis en place tous les mercredis après midi : l’Aide Médico Psychologique se rend au domicile de la personne âgée pendant environ 45 min/1h et lui propose diverses activités en fonction de sa pathologie :
Soins Esthétiques (shampooing, brushing, manucure, épilation…) : ces soins permettent une revalorisation de l’image et une meilleure confiance en soi.
Chant : le chant fait appel à la mémoire ancienne et reste, le plus souvent, associé à des souvenirs agréables.
Activité mémoire (cognitive, sensorielle…) : elle stimule et maintient les acquis et retarde les troubles.
Jeux de société : ils favorisent la détente et la convivialité tout en mobilisant la motricité fine.
Pâtisserie : elle demande différentes notions comme le calcul des ingrédients, la lecture de la recette, le plaisir du goût et la satisfaction de la réalisation.
Relaxation : elle diminue l’angoisse, apaise et apporte du bien-être. Le toucher est également très important dans la relation.
Gymnastique douce : elle associe le plaisir ludique et le maintien de l’autonomie physique.
Tricot/Broderie/Crochet/Couture… : ce sont des activités calmes qui favorisent la praxie tout en demandant de la précision et de la concentration.
Séances « Nostalgie » : les personnes montrent leurs vieilles photos, parlent de leurs enfants, petits-enfants… et une conversation s’installe.

Grâce au dossier mobile de « suivi mémoire » de chaque patient, l’A.M.P, retranscrit ses observations après chaque atelier, ce qui permet d’une semaine sur l’autre de varier les activités.

Evaluation
Les ateliers réminiscence ont débuté il y a quelques mois. Pour le moment, l’A.M.P. se rend un après-midi par semaine au domicile de trois personnes par roulement.

9/ Soutenir et Accompagner les personnes âgées psychiquement dépendantes et leur famille
Réseau Etre-Indre 36110 Levroux


Le Réseau Etre-Indre est un réseau expérimental inter-établissements et services à domiciles publics et privés pour l’accompagnement des personnes âgées psychiquement dépendantes. Il réunit depuis 2004, des acteurs institutionnels DDASS et Conseil Général de l’Indre, CRAM du Centre ; des acteurs de « terrain », 25 établissements, 15 SSIAD et 11 structures d’aides à domicile (10 associations et une entreprise privée) qui ont fait le choix de mettre en place une équipe d’intervenants au service des personnes psychiquement dépendantes, et de leurs familles

Le réseau Etre-Indre vise ainsi, dans une dynamique partenariale, à améliorer la qualité de vie des personnes âgées psychiquement dépendantes, vivant en institution ou à domicile par des échanges sur les pratiques professionnelles.

Il assure, avec son équipe pluridisciplinaire de professionnels spécialisés, la création de référentiels de bonnes pratiques visant à l’amélioration de la qualité des soins médicaux et de l’accompagnement psychologique des personnes âgées, une meilleure coordination des actions et une plus grande complémentarité des acteurs. Dans cette optique, le travail coordonné avec les intervenants libéraux à domicile, notamment les médecins et les infirmières, est primordial.

Aujourd’hui, le réseau s’intéresse également aux demandes des familles. Ce volet vers les familles est « la maille manquante » de la continuité que le réseau a mis en place en couvrant progressivement les demandes depuis la vie à domicile jusqu’à la vie en établissement en passant par l’aide aux professionnels des structures intermédiaires. La coordination de tous, professionnels et familles reste à mettre en place à grande échelle

L’innovation de cette action repose sur la mise à la disposition des familles, des personnes âgées et des professionnels, d’une seule et même équipe capable de favoriser tous les liens et de susciter une meilleure coordination médico-sociale. Pour atteindre au mieux ces objectifs la pluridisciplinarité reste une priorité.

Evaluation de l’action
Les bénéfices les plus souvent exprimés sont :
- Etre écoutés, se sentir soutenus, avoir un recours dans les situations bloquées (« on n’est pas tous seuls »)
- Avoir des informations et mieux comprendre les personnes âgées psychiquement dépendantes
- Tirer partie d’un travail commun sur une situation avec l’équipe du réseau pour transférer sur d’autres situations les acquis.
- Pouvoir mettre en place des « solutions » très concrètes, strictement adaptées à un malade.
- Etablir avec les malades et leurs proches une relation de confiance qui permet de mettre en place des plans d’aide qui tiennent compte de la nécessité pour l’aidé et l’aidant de conserver des temps de vie sociale et familiale séparée, individualisée leur garantissant à chacun un respect de leurs besoins propres.

10/ « Générations » – FEDOSAD (Fédération Dijonnaise des Œuvres de Soutien à Domicile) - Saint Apollinaire- OPAC- 21000 Dijon

Crée en 1957 pour apporter un soutien matériel aux personnes âgées démunies, la FEDOSAD est une association qui gère un très grands nombre de services : (services d’aide et de soins à domicile, de garde de nuit itinérante, petits travaux à domicile, SOS chutes, service d’Hospitalisation à Domicile de 35 places, appartements « Domiciles protégés », MAPAD, accueil de jour autonome, résidence thérapeutique de sept places, gestion d’un service de téléalarme, service d’écoute, d’information et d’orientation.)

Au-delà de ces actions, la FEDOSAD, en partenariat avec la commune de Saint Apollinaire, et l’Office Public d’Aménagement et de Construction (OPAC) a choisi de développer des activités intergénérationnelles à Saint Apollinaire. « Générations » repose sur un pari : « faire se rencontrer toutes les composantes de la pyramide des âges ».

« Générations » se compose de :
- résidences de logements sociaux louées par l’OPAC de Dijon : 50% à des jeunes couples avec au moins un enfant de moins de 5 ans, 50% à des retraités.
- Des services pour les retraités et personnes âgées : un domicile protégé pour 6 personnes psychiquement dépendantes, un domicile collectif pour 14 personnes âgées dépendantes, un accueil de jour pour 12 personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer
- un point accueil services qui a pour objectif d’assurer la liaison entre tous les pôles d’activités gérés par la FEDOSAD et la Municipalité dans l’esprit intergénérationnel. Il constitue le creuset de la réflexion entre partenaires qui débouche sur les propositions et les manifestations intergénérationnelles.
- des services municipaux destinés aux familles : une halte garderie, un relais assistantes maternelles, une ludothèque ouverte à l’ensemble de la population, un restaurant scolaire, une salle de quartier.

Grâce à ces différents services, les générations se rencontrent et participent à des activités communes : invitations à fêter un évènement entre voisins, garde des enfants par des retraités, faire les courses, se rendre des services, conférences, expositions, karaoké… Les personnes âgées dépendantes conservent ainsi une vie relationnelle, quelles que soient les activités proposées et en particulier quand elles se terminent au-delà de 20h. La diversité des activités réalisées depuis cinq ans montre toute la dynamique initiée : maintenir le lien social entre générations. La charte « Bonjour voisin » représente « l’esprit village », pierre angulaire de la vie de Générations.

Source : Geriapa


Publié le Mardi 18 Décembre 2007 dans la rubrique Social | Lu 10656 fois