Sommaire
Senior Actu

Outlander PHEV : le centenaire de Mitsubishi

Rares sont les constructeurs automobiles qui peuvent se targuer de célébrer leur centenaire. Le constructeur japonais en fait partie et présente aujourd’hui une ultime évolution de son SUV hybride Outlander.


Si son premier modèle, le A, date de 1917, Mitsubishi peut également se vanter de produire des véhicules 4 x 4 depuis 1936 avec le PX 33. C’est sans doute dans cet atavisme que l’on retrouve le succès mondial du Pajero ainsi que ses victoires successives au Paris Dakar.
 
Mais, au-delà de ce passé glorieux, Mitsubishi s’est retrouvé avec une gamme rétrécie pénalisée par les taxes CO2. Le passage par l’hybridation était devenu indispensable pour la pérennité de la marque en France. Dans un premier temps, le constructeur japonais a inscrit dans sa gamme le i-MiEV. Un véhicule électrique apparu pour la première fois au salon de Tokyo 2009 sous la forme d’un concept car.
 
C’est de ce premier pas vers les énergies propres qu’est né le Mitsubishi Outlander PHEV. En s’orientant vers ce choix, Mitsubishi semble avoir pris la bonne option. En effet, l’Outlander PHEV fait partie des meilleures ventes européennes de la catégorie et cela face à des modèles plus hauts de gamme comme les Volvo et Range Rover. Précisons que le terme PHEV est l’acronyme de Plug Hybrid Electronic Vehicle.

Flirtant avec les 4,70 m de long, l’Outlander n’est pas à proprement parlé un SUV compact. Son volume intérieur est généreux et offre à ses occupants et à leurs bagages une place bien calculée. Pour ce modèle, Mitsubishi a adopté un design consensuel qui ne possède pas l’agressivité vulgaire de nombreux modèles actuels.
 
Avec des lignes fluides et adoucies, l’Outlander est un SUV qui ne heurtera personne par un style en rupture ; son restylage a été effectué avec mesure. Dans l’habitacle, le tableau de bord offre une ergonomie agréable avec une bonne distribution des instruments et notamment, un large écran bien centré dans la planche de bord.
 
Les passagers sont confortablement installés et l’on regrettera simplement dans le coffre, la présence d’un caisson de basses qui, outre le fait d’être incongru pour la clientèle de ce véhicule, prend tout simplement trop de place. 

​Au volant

On apprécie la position de conduite haute qui facilite l’appréhension de l’encombrement du véhicule. Au volant, on dispose du 2 litres essence de 121 ch/190Nm et d’un groupe électrique de 82 ch/137Nm, installés sous le capot avant, à l’arrière un autre moteur électrique de 82 ch/195Nm, qui totalisent une puissance totale de 200 ch.
 
La batterie lithium-ion de 12 kw/h est placée sous le plancher et bénéficie désormais d’une garantie de 8 ans. Lors de notre essai, nous avons atteint une trentaine de kilomètres en tout électrique et cela en effleurant la pédale d’accélérateur.
 
Une fois cette distance parcourue, la consommation se stabilise dans la fourchette des 8 litres d’essence aux 100 km. Des chiffres que l’on peut rapprocher de la Lexus NX 300h qui elle n’est pas rechargeable. Avantage donc au système plug-in. 

Selon la prise utilisée, le Mitsubishi Outlander PHEV peut être rechargée entre 2 heures avec une borne de 16A et 5 heures avec une prise ménagère de 10A et 30 minutes avec une borne CHAdeMO. Dans son comportement routier, l’Outlander en dépit d’une amélioration des suspensions reste très confortable voire trop souple.
 
La direction est précise sans être collante et incite à une conduite dynamique. Ce qui fera bien sûr augmenter la consommation alors que si l’on reste très mesuré sur l’accélérateur, il sera possible de ne pas dépasser les 7l/100km y compris en ville une fois la capacité électrique utilisée.
 
En conclusion, le Mitsubishi Outlander PHEV est une alternative intéressante dans un choix de SUV. Très habitable, confortable, silencieux, doté d’un grand coffre et disposant d’un comportement dynamique agréable, il est parfait pour les familles. On aurait aimé simplement une plus grande autonomie en utilisation à 100% électrique.
 
Joël Chassaing-Cuvillier

​Le Mitsubishi Outlander PHEV en quelques chiffres

Moteur essence 4 cylindres en ligne – 1998 cm3 – 121 ch à 4 500  tr/min – 190  Nm à 4 500 tr/min
 
Boîte automatique multimode e-transmission – Dimensions : 469,5 x 180 x 171 cm, empattement : NC cm – Poids : 1860kg
 
Pneumatiques AV 215/70R16
 
Vitesse : 170 km/h – Accélération de 0 à 100 km/h : 11 s
 
Émissions de CO2 : 41gr/km
 
Prix : à partir de 39 900 euros et jusqu’à 50 900 euros





Publié le Vendredi 11 Août 2017 dans la rubrique Automobile | Lu 592 fois