Sommaire
Senior Actu

Ostéoporose : vers un remboursement de l’ostéodensitométrie

Cela fait longtemps que dans le cadre de la prévention de l’ostéoporose, la question du remboursement de l’ostéodensitométrie -qui permet de détecter cette maladie des os de manière fiable- ressurgit régulièrement. Selon les récentes déclarations du ministre de la Santé, cet examen pourrait être pris en charge à partir de 2006.


Le ministre de la Santé, Xavier Bertrand avait annoncé le 22 octobre dernier à l’occasion de la journée mondiale de l’ostéoporose qu’il était intervenu auprès de l’Union nationale des caisses d’assurances maladie (Uncam) pour que l’ostéodensitométrie soit à nouveau prise en charge à partir de 2006, indique une récente dépêche de l’AFP.

Il vient d’évoquer à nouveau cette possibilité, lors de la séance des questions d’actualité à l’Assemblée nationale, mardi dernier. Selon le ministre, en matière d’ostéoporose, « il est temps que notre système de santé prenne le virage de la prévention ».

Rappelons que l'ostéodensitométrie est un examen qui mesure la densité osseuse par rayons X et qu'il n’est plus remboursé par l’assurance maladie « depuis longtemps ». Pourtant, comme l'a indiqué Xavier Bertrand lors de cette session, « il s’agit d’un investissement utile car la prise en charge de l'ostéoporose coûte chaque année entre 500 et 600 millions d'euros alors que le remboursement de l'examen de prévention nécessitera un investissement de 30 à 40 millions d'euros par an ».
Ostéoporose : vers un remboursement de l’ostéodensitométrie

Ostéoporose : vers un remboursement de l’ostéodensitométrie
L’ostéoporose est responsable, en France, de plus de 130 000 fractures annuelles : 35.000 touchent le poignet, 50.000 les vertèbres et 50.000 la hanche. Il est indispensable d’informer les Français sur cette maladie. On estime en effet, que près d’une femme sur deux de plus de cinquante ans sera victime d’une fracture ostéoporotique et près de 15% des hommes de la même tranche d’âge. Au-delà de 80 ans, plus des deux tiers des femmes en souffrent…

Compte tenu du vieillissement de la population et de l’allongement de la durée de vie, il est très important que les femmes, à l’approche de la ménopause, portent une attention particulière à cette pathologie des os, directement liée à une carence en œstrogène. Quant aux femmes ménopausées déjà fracturées, elles doivent consulter leur médecin pour un diagnostic.

Ostéoporose : une campagne d’information et un documentaire de Mireille Darc

Ostéoporose : vers un remboursement de l’ostéodensitométrie
Rappelons que depuis le mois d’octobre et jusqu’à la mi-décembre 2005, une campagne créée à l’initiative de l'Alliance pour une meilleure santé osseuse tourne dans 15 villes de France, avec la projection, auprès du grand public mais aussi du corps médical, d’un documentaire réalisé par Mireille Darc : « Les femmes cassées ».

Dans ce document de 28 minutes, Mireille Darc pose un regard différent, intimiste, interrogateur et profondément chaleureux sur quatre femmes ostéoporotiques à différents stades de la maladie. Elle dresse leur portrait et témoigne de leur vécu quotidien : les gênes, les douleurs, les handicaps auxquels ces femmes sont confrontées, mais aussi les victoires qu’elles remportent.

Pour en savoir plus sur l'ostéoporose, lire aussi :

Ostéoporose : trop de femmes abandonnent le traitement en cours de route
France - L'ostéoporose tue plus que les accidents de voiture


Publié le Jeudi 3 Novembre 2005 dans la rubrique Santé | Lu 11799 fois