Sommaire
Senior Actu

Ostéoporose : une bonne nutrition est essentielle à la santé des os

Un nouveau rapport de l’International Osteoporosis Foundation (IOF) intitulé « Bone Appétit » (jeu de mot anglais sur « bone » qui signifie « os »), publié à l’occasion de la Journée mondiale de l’ostéoporose qui s’est tenue le 20 octobre dernier dans plus de 80 pays, souligne « le lien vital existant entre la nutrition et des os solides ».


Le PDG d'IOF, Daniel Navid, s'exprimant lors d'une conférence de presse à Hong Kong, a remarqué : « Tout le monde peut jouer un rôle dans la réduction du risque d'ostéoporose en respectant un style de vie sain pour les os, notamment un régime alimentaire nourrissant, de l'exercice physique régulier et une modération dans la consommation de tabac et d'alcool. En rejetant l'idée fausse que la "taille fine c'est beau" et en ne pratiquant pas des régimes nuisibles et excessifs, on peut avoir des os solides et réduire le risque d'os cassés pour cause d'ostéoporose lorsqu'on avance en âge. »

Le professeur Annie Kung, présidente de la Société de lutte contre l'ostéoporose de Hong Kong, parlant au cours de la conférence, prévoit de son côté une épidémie d'ostéoporose en Asie et fait remarquer : « on projette qu'environ 50 % des fractures de la hanche ostéoporotiques se produiront en Asie à l'horizon 2050. Ceci est en partie dû à l'augmentation de l'espérance de vie, mais c'est également lié aux facteurs de style de vie, notamment à des habitudes alimentaires pas si saines. »

« L'importance d'un régime alimentaire nourrissant, contenant suffisamment de calcium et de vitamine D pour renforcer les os et les préserver, a été prouvée au cours de nombreuses études cliniques » dit le docteur Edith Lau, présidente de la Fondation de lutte contre l'ostéoporose de Hong Kong et membre du comité directeur de l'IOF. « Tout comme les autres organes du corps, le squelette a besoin d'un apport constant en nutriments pour fonctionner correctement et se régénérer durant notre vie ». .../...
Ostéoporose : une bonne nutrition est essentielle à la santé des os

Grégory Coupet, campagne contre l'Ostéoporose
A l’occasion de la Journée Internationale de l’ostéoporose, l’IOF a publié douze communiqués d'intérêt général de 30 secondes où des vedettes (Jet Li), des sportifs (Grégory Coupet), des chefs de cuisine (Martial Enguehard) et des personnes engagées dans la lutte contre cette pathologie exhortent le grand public à adopter des habitudes nutritionnelles saines pour les os.

Par ailleurs, le nouveau site Web www.iofbonehealth.org présente des informations nutritionnelles pour le grand public et les professionnels de la santé (en anglais uniquement), une base de données de recettes mondiale et un calculateur de l'apport en calcium. Parmi les informations nutritionnelles publiées, citons :

Calcium et vitamine D

- La vitamine D est essentielle pour bien absorber le calcium et pour assurer un bon renouvellement du tissu osseux, toutefois, des preuves en nombre croissant suggèrent que, au niveau mondial, les carences en vitamine D sont très répandues.

- Prendre des suppléments de calcium et de vitamine D réduit les taux de perte osseuse et réduit également les taux de fracture chez les personnes âgées.

Protéines

- Un apport approprié en protéines alimentaires est essentiel à la santé des os. Des études ont montré que les hommes et femmes âgées jouissant d'un apport en protéines alimentaires supérieur présentaient des taux plus faibles de perte osseuse de la hanche et de la colonne vertébrale que chez ceux qui consomment des quantités plus réduites de protéines.

- Chez les patients âgés qui ont souffert d'une fracture de la hanche, assurer un apport protéinique suffisant permet d'accélérer la guérison, de raccourcir les séjours hospitaliers et d'accroître la probabilité d'un retour à une vie indépendante.

Facteurs de style de vie

- L'accumulation de masse osseuse est la plus importante au cours de la puberté, exposant par conséquent les adolescents suivant des régimes non nécessaires et excessifs, en particulier ceux souffrant d'anorexie mentale, à un risque plus important d'avoir un pic de la masse osseuse réduit et de souffrir de fractures au cours de leur vie future.


Publié le Vendredi 27 Octobre 2006 dans la rubrique Nutrition | Lu 7201 fois