Sommaire
Senior Actu

Ostéoporose : un tiers des Français ne connait pas cette maladie…

Selon les résultats de l’étude Ifop menée pour le compte du laboratoire Amgen, près d’un tiers des Français (30%) ne prête pas attention à ses os et plus d’une sur deux ne connaît pas bien l’ostéoporose, une maladie (silencieuse et asymptomatique) qui touche principalement les femmes après la ménopause.


Les résultats de cette enquête révèlent donc que près d’un tiers des Français (30%) ne prête pas attention à ses os contrairement à sa peau (21% n’y font pas attention) ou son coeur (22%).
 
Pourtant, « il est important d’optimiser le capital osseux au cours de la phase de croissance en apportant suffisamment de calcium et de vitamine D et en évitant d’adopter des attitudes toxiques comme le tabagisme et la sédentarité », indique le Docteur Eric Lespessailles, rhumatologue au CHR Orléans - La Source.
 
Et d’ajouter : « il est crucial de maintenir ce capital osseux jusqu’à environ 50 ans, âge moyen de la ménopause pour les femmes avec des apports calciques et vitaminiques D et la pratique d’activité physique régulière. Après la ménopause, il faut continuer afin de réduire la perte de la masse osseuse et prévenir ainsi les risques d’ostéoporose et de fractures »
 
« L’ostéoporose est une maladie fréquente qui touche principalement les femmes. Elle résulte d’une fragilité osseuse liée à la fois à une perte de la masse osseuse due à l’âge et à la ménopause, et à une altération de la qualité du tissu osseux. Cette fragilité du squelette se manifeste essentiellement par des fractures », poursuit le Docteur Lespessailles.
 
Les facteurs de risque principaux de la maladie sont l’âge (supérieur à 50 ans), la diminution de la densité des os et la survenue de précédentes fractures.
 
« L’hérédité est à prendre également en compte. Les filles de mères qui ont eu de l’ostéoporose ont une densité osseuse plus faible que celles dont les mères n’ont pas été malades. Ensuite, le fait d’avoir un parent au premier degré –père ou mère- ayant eu une fracture de l’extrémité supérieure du fémur multiplie par deux le risque d’avoir soi-même une fracture de la hanche » souligne le Dr Lespessailles.
 
« L’os est un tissu vivant qui se régénère tout au long de la vie ; il est composé essentiellement de deux types de cellules : les ostéoblastes qui construisent de l’os et les ostéoclastes qui le résorbent »  rappelle encore le Dr Lespessailles.

En France, près de 2,5 millions de femmes sont atteintes de cette maladie et plus de douze millions présentent des risques de fractures après la ménopause !
 
Dans un contexte de vieillissement de la population, l’information est devenue un enjeu majeur de santé publique. On entend pourtant relativement peu parler de cette maladie… Dans cet esprit, et informer et aider le grand public et les personnes concernées à mieux connaitre l’ostéoporose, le laboratoire Amgen propose un nouveau site internet baptisé « Tout sur l’ostéoporose ».
 
Coach virtuel, vidéos 3D, quizz, simulateur pour son logement, conseils pratiques… Ce site offre de nombreux services pour aider les patients et leurs proches à mieux vivre avec la maladie et à prévenir les risques de fractures.


Publié le Mercredi 4 Juin 2014 dans la rubrique Santé | Lu 696 fois