Sommaire
Senior Actu

Ostéoporose : que cherchent les femmes sur le web ?

Une veille inédite sur Internet a permis d’identifier les interrogations et les attentes des femmes sur l’ostéoporose. Conduite sur 44 blogs et 208 forums pendant trois mois, 259 verbatim relatifs à l’ostéoporose ont été collectés. Le principal enseignement de cette veille est la confirmation que la maladie n’est pas perçue comme telle par les patientes, malgré sa gravité… Détails.


Ainsi, selon cette veille, les questions relatives aux traitements et à l’observance sont leurs principales préoccupations et restent au cœur du débat. Face à ce constat, se pose la question de revenir aux fondamentaux de la prise en charge et de tenter de rétablir le dialogue médecin-patient.

Aujourd’hui les patientes atteintes d’ostéoporose s’intéressent peu à leur maladie et s’expriment sur des forums traitant de la ménopause plutôt que sur des forums dédiés à l’ostéoporose.

Il ressort qu’un sujet sur deux concerne les traitements et l’inquiétude qu’ils soulèvent tandis que leur efficacité et leur bénéfice ne sont que très rarement abordés. Les patientes indiquent même qu’elles arrêtent leur traitement (!!!) ou sont prêtes à l’arrêter sans demander l’avis de leur médecin.

Cette veille confirme ainsi le défaut d’observance des patientes, puisque l’on estime encore aujourd’hui que 50% des femmes arrêtent leur traitement avant la fin de la première année et que moins de 40% des femmes ménopausées fracturées sont correctement traitées. Or, l’observance est un enjeu majeur dans la prise en charge de cette maladie.

A ce problème s’ajoute une tendance à se tourner vers des réponses plus naturelles et à considérer la nutrition et une bonne hygiène de vie comme seule prise en charge, alors que les médecins les recommandent en complément des traitements.

Cette veille conforte le constat des sociétés savantes : de nombreuses femmes sont concernées par l’ostéoporose, une sur deux après 60 ans selon le GRIO (Groupe de Recherche et d’Information sur les Ostéoporoses), et les patientes sont sous-traitées.

Rétablir la relation patient-médecin

Alors que sur Internet, l’ostéoporose véhicule confusions et approximations, le médecin a plus que jamais un rôle central dans la réussite de la prise en charge de cette maladie : en effet, au cours de l’entretien avec ses patientes, il peut identifier les signes caractéristiques de l’ostéoporose comme la perte de taille, détecter les facteurs de risque (ménopause, âge, antécédent de fracture, hérédité), expliquer aux femmes leur maladie, ses conséquences et l’importance de bien suivre leur traitement.

(Cette veille Internet a été réalisée, de juin à octobre 2011, par Amgen et GlaxoSmithKline).


Publié le Jeudi 8 Mars 2012 dans la rubrique Santé | Lu 1814 fois