Sommaire
Senior Actu

Optic 2000 : un dispositif de prévention à destination des Ehpad

L’enseigne d’optique Optic 2ooo sera présente pour la première fois lors de la Paris HealthCare Week qui se tient actuellement et jusqu’au 26 mai à la Porte Versailles à Paris. L’enseigne y dévoile son tout nouveau dispositif de prévention adapté aux besoins des maisons de retraite (EHPAD).


Optic 2000 : un dispositif de prévention à destination des Ehpad
De façon naturelle, l’avancée en âge s’accompagne d’une baisse de l’acuité visuelle, d’une moins bonne perception des reliefs et d’une baisse de la vision de près ou nocturne. Le vieillissement augmente également les risques de pathologies oculaires et donc, de déficiences visuelles que de simples lunettes ne corrigent pas.
 
Selon l’enquête Handicap-Santé de l’Insee-Drees, près d’un quart (24%) des plus de 80 ans voient mal les caractères d’imprimeries d’un journal par exemple. Mal ou non prise en charge, cette diminution des capacités visuelles peut s’accompagner d’une perte progressive d’autonomie dans la vie quotidienne, d’une moindre participation aux activités collectives et d’un repli sur soi. Avec toutes les conséquences négatives que cela peut entrainer sur le quotidien d’un ainé.
 
Dans ce contexte, Optic 2ooo a élaboré un programme de prévention structuré à destination des maisons de retraite, plus précisément à destination des Ehpad. Ce dispositif, testé depuis janvier auprès de trente opticiens sensibilisés à la prise en charge des personnes âgées se décline en trois actions : sensibilisation à l’impact du vieillissement sur la vue du personnel soignant ou des familles sous forme d’ateliers ou de conférences ; repérage des troubles visuels des résidents et proposition des solutions d’accompagnement telles que l’entretien des équipements ou la vente de lunettes et aides visuelles.
 
Ces travaux à destination des personnes fragiles en Ehpad s’inscrivent dans la continuité des actions portées par l’enseigne, notamment concernant la prise en charge de la malvoyance. Aujourd’hui 180 magasins Optic 2ooo sont agréés « Spécialistes basse vision ». Un agrément qui implique un investissement en termes de formation, de matériels et, surtout, d’écoute et de disponibilité avec des rendez-vous personnalisés. Une autre action a été l’ouverture des centres CECOM à Paris, à Lille et à Besançon en juin. Ces centres reçoivent gratuitement toute personne malvoyante, avec l’intervention d’orthoptiste et d’opticiens spécialisés en basse vision.


Publié le Mardi 24 Mai 2016 dans la rubrique Maisons de retraite | Lu 971 fois