Sommaire
Senior Actu

« On ne tient pas compte de nous » : se plaignent les quinquas et plus britanniques

Malgré la place importante qu’occupent les baby-boomers dans la société anglaise, une récente étude montre que les 45/65 ans se sentent totalement ignorés par le gouvernement et qu’ils s’inquiètent pour leur retraite et pour la prise en charge de leurs besoins futurs en matière de santé, indique un article du Guardian.


Ce sondage intitulé « Have your say » a été réalisé en ligne auprès de 56.000 personnes par le site internet anglais Heyday, abordant toutes les principales préoccupations et problématiques des quinquas et plus.

Ainsi, selon cette enquête, une majorité de répondants (79%) estiment que le gouvernement n’est pas à leur écoute et parmi eux, un tiers (30%) se sentent totalement ignorés.

D’autre part, les deux tiers des sondés (65%) trouvent que la retraite du régime général anglais n’est pas adaptée et une très large majorité des quinquas et plus (96%) pensent qu’il devrait y avoir des réductions voire des exonérations d’impôts locaux pour les retraités les plus pauvres.

Les baby-boomers ne semblent pas plus rassurés par les fonds de pension privés. La moitié se dit particulièrement inquiète quant à la capacité de ces fonds à leur verser des sommes suffisantes lorsqu’ils seront à la retraite. Pour ceux qui ont d’ores et déjà arrêté de travailler, la majorité (57%) indique que leurs revenus sont tout juste suffisants pour vivre et un quart précise qu’ils sont bien loin de ce qu’ils imaginaient toucher.

Autre source d’inquiétude, la Sécurité sociale anglaise (NHS). Environ la moitié des sondés (49%) pensent que leurs besoins en matière de soins ne pourront pas être assurés par la NHS. A cet égard, les femmes sont généralement plus pessimistes que les hommes.
« On ne tient pas compte de nous » : se plaignent les quinquas et plus britanniques


Publié le Mercredi 30 Août 2006 dans la rubrique Retraite | Lu 1982 fois